La Presse Anarchiste

À nos lecteurs et amis

Notre dernier appel a été enten­du, déjà, et nom­bre de cor­re­spon­dants nous ont écrit pour nous promet­tre leur concours.

Mer­ci à tous.

Il est bien enten­du que ce que nous désirons, par dessus tout, ce sont des faits con­cer­nant la vie ouvrière elle-même, la lutte générale d’une cor­po­ra­tion con­tre le patronat, et non les griefs per­son­nels con­tre telle ou telle indi­vid­u­al­ité. S’il nous fal­lait enreg­istr­er tous les actes d’ar­bi­traire par­ti­c­uliers, ce n’est plus un jour­nal, mais dix, vingt, cent jour­naux qui seraient nécessaires.

Quant à l’ex­ten­sion de notre organe, nous n’avons encore rien de décidé : agran­disse­ment de for­mat ou appari­tion bi-heb­do­madaire, ce sera ce qui nous sem­blera le mieux, étant don­né que les frais que ça entraîn­era seront presque équivalents.

Si nous recevons des doc­u­ments intéres­sants et en nom­bre, nous serons bien for­cés d’y arriv­er, mais pour cou­vrir ces frais sup­plé­men­taires, il nous faut aug­menter la vente.

C’est pourquoi nous faisons appel à tous pour que l’on nous aide à créer des dépôts dans les local­ités où nous n’avons pas encore pénétré, à aug­menter la vente là où nous en avons déjà.

Afin de faire con­naître notre jour­nal, nous tenons les inven­dus à la dis­po­si­tion de tous ceux qui voudront en dis­tribuer autour d’eux.

La Rédac­tion