La Presse Anarchiste

Bibliographie

Est paru mar­di, chez Stock : La Société future, par notre col­lab­o­ra­teur Jean Grave.

Nous tenons ce vol­ume à la dis­po­si­tion de nos lecteurs au prix de 2 F. 50 dans nos bureaux, 2 F. 75 par la poste.

* *

Jour­nal des Goncourt, tome VIII (1889–1891), 1 vol., 3 F. 50, chez Char­p­en­tier et Fasquelle.

Nous n’avons pas lu les vol­umes précé­dents, il nous serait dif­fi­cile de nous faire une idée de l’ensem­ble de ce Jour­nal ; mais si nous en jugeons par la lec­ture de celui-ci, nous devons avouer que nous nous étions fait une idée plus élevée de l’au­teur de Ger­minie Lac­er­teux, des Frères Zem­gan­no, de Manette Salomon, de René Maupérin.

Aucune idée large dans ce vol­ume : les événe­ments vus, seule­ment, par leurs petits côtés et notés qu’en ce qu’ils peu­vent avoir de désagréable pour l’au­teur, un égoïsme de vieux garçon ; des plaintes sur l’in­jus­tice de la cri­tique. D’un bout à l’autre du livre, ce ne sont que jérémi­ades sur l’in­dif­férence des con­tem­po­rains, sur les quelques piqûres d’amour-pro­pre que tout homme qui se rend pub­lic doit s’at­ten­dre à recevoir.

M. de Goncourt est bien ren­té, il est offici­er de la Légion d’hon­neur, chose qui, à nos yeux, le déprécierait plutôt, mais qui doit lui être agréable puisqu’il l’a accep­tée ; s’il a subi des cri­tiques — justes ou injustes — il est, par con­tre, entouré d’une jeunesse lit­téraire de valeur qui se réclame de lui. M. de Goncourt est mal venu de se plain­dre. Qu’au­raient donc à dire ceux qui, tout en ayant du tal­ent, sont restés étouf­fés par la mis­ère et l’indifférence !

Si nous avions été l’a­mi de M. de Goncourt et qu’il nous eût con­sulté avant l’ap­pari­tion de son livre, nous lui auri­ons con­seil­lé de le jeter au feu. L’homme n’a qu’à per­dre à la divul­ga­tion de ces petitesses d’esprit.

* *

L’En­seigne­ment pro­fes­sion­nel du menuisi­er, par Léon Jamin ; 2 vol. de 500 pages cha­cun et 2 atlas de 100 planch­es chaque ; 100 francs payables men­su­elle­ment, chez l’au­teur, 21, rue Saint-Jean-de-Beauvais.

N’é­tant pas menuisi­er, il nous serait dif­fi­cile de don­ner une appré­ci­a­tion bien raison­née de cet ouvrage ; étant encore bien moins « cri­tique d’art », l’aplomb nous manque pour essay­er de le faire quand même.

Heureuse­ment que nous avons l’opin­ion de plusieurs cama­rades du méti­er qui, eux, sont à même de juger ce que vaut l’oeu­vre, et qui nous ont affir­mé que cet ouvrage était un véri­ta­ble mon­u­ment, tant au point de vue tech­nique que d’érudition.

Et ce qui nous plaît fort, à nous, c’est que, à côté de la ques­tion tech­nique, la ques­tion philosophique n’est pas oubliée. Tout en par­lant méti­er, l’au­teur n’a pas oublié le prob­lème économique qui prime tout. Il a de superbes envolées sur la ques­tion sociale.

* *

L’An­née fan­tai­siste, par Willy, illus­tra­tions de A. Guil­laume et Gode­froy ; 1 vol., 3 F. 50, chez Dela­grave, 15, rue Soufflot.

Le titre indique le con­tenu du livre : un recueil d’ar­ti­cles humoris­tiques sur quelques-uns des événe­ments de l’an­née, dont cer­tains très drôles, d’autres qui se con­tentent de vouloir l’être, comme cela arrive for­cé­ment lorsqu’on se fait une spé­cial­ité de ce genre.

Par­mi les réc­its qui sont drôles, citons celui sur les démêlés d’un forg­eron et d’une blan­chisseuse qui, sous ses dehors de blague exces­sive, est d’une vérité cru­elle pour le casu­is­tisme judiciaire.

Nous avons reçu :

La Soif du juste, par Ed.Thiaudière, 1 vol., 2 F. 50, chez Louis West­hauss­er, 4, rue de Lille.

De chez Alcan, 108, boule­vard Saint-Ger­main : Psy­cholo­gie des foules, par Gus­tave Le Bon, 1 vol., de la Bib­lio­thèque de philoso­phie con­tem­po­raine, 2 F. 50. — Les trois Social­ismes, par Paul Boil­ley, 1 vol., 3 F. 50. — La Cité mod­erne, par J. Izoulet, 1 vol. 10 F.

Défunt Grand-papa, par C. Berton, à la Plume, 31, rue Bona­parte. C’est la pièce jouée au Théâtre-Libre dont nous par­lions dernièrement.

De chez Char­p­en­tier, 11, rue de Grenelle : Trente Romans, par Paul Alex­is, 1 vol., 3 F. 50. — Tau­reaux et Man­tilles, par Léon de Ros­ny, 1 vol., 3 F. 50. — Le 40e d’ar­tillerie, par O. Méténier, 1 vol., 3 F. 50.

Le maréchal de Saint-Arnaud en Crimée, par le doc­teur Cabrol, 1 vol., 7 F. 50, chez Stock, place du Théâtre-Français.

Vin­dex