La Presse Anarchiste

Communication

La pro­pa­gande en faveur des idées anar­chistes s’est, depuis la guerre, sen­si­ble­ment ralen­tie. Les moyens d’ac­tion sont plus pré­caires qu’au­par­a­vant et, il faut le dire, la foi est assoupie. 

Pour­tant bien des bonnes volon­tés sont épars­es, inac­tives parce qu’elles atten­dent une occa­sion ou l’im­pul­sion, le coup de pouce qui met en route. Un jour­nal, si mod­este, soit-il, peut-être l’a­gent de mise en marche d’une pro­pa­gande active. « Plus Loin » veut essay­er. Nous ne récla­m­ons pas d’aide pour nous, nous faisons appel en faveur de l’Idée. Dans chaque grande ville d’abord nous enga­geons nos lecteurs à se réu­nir. Pour com­mencer, il faut qu’un cama­rade s’of­fre pour fonder un groupe. Après accord nous don­nerons son nom et adresse et les amis de « Plus Loin » habi­tant la ville indiquée pour­ront se met­tre en rap­port avec ce cama­rade, con­venir d’un lieu et d’une date de réu­nion et con­stituer un groupe.

« Plus Loin » sera à la dis­po­si­tion de ces cama­rades pour faciliter leur tâche de pro­pa­gande, leur pro­cur­er les pub­li­ca­tions anar­chistes, etc. Lyon, Mar­seille, Bor­deaux, Nantes, Alger, etc., ont con­nu autre­fois des groupes act­ifs de cama­rades dévoués. Ces bonnes volon­tés exis­tent-elles encore ? Nous le croyons.