La Presse Anarchiste

Les charges militaires

Du Temps, du 19 mars

À la séance de mar­di (17 mars) à la Cham­bre des Com­munes, M. Win­ston Churchill, répon­dant à une ques­tion, a déclaré que les dépens­es mil­i­taires, navales et aéro­nau­tiques du Roy­aume-Uni se sont élevées, pen­dant l’an­née fis­cale 1913–1914, à 77 mil­lions de livres, soit. 38% du total des recettes budgé­taires, et pour l’an­née fis­cale 1924–1925, elles s’élèvent à 117 mil­lions de livres ster­ling, soit 14% du total des recettes budgétaires.

Les chiffres cor­re­spon­dants pour la France, sont en 1913 : 1 mil­liard 807 mil­lions, de francs, soit 38,8% du total des recettes, et en 1925, 6 mil­liards 178 mil­lions de francs, soit 18,7% du total des recettes budgétaires.

Le Temps fait remar­quer que lorsqu’on exam­ine ces pour­cent­ages, il faut tenir compte des sommes énormes req­ui­s­es pour le ser­vice des dettes.

Ce que faisant, on s’aperçoit que par rap­port aux dépens­es utiles le pour­cent­age n’a pas du tout dimin­ué, et non plus par rap­port à la valeur du franc-papi­er, en 1925.