La Presse Anarchiste

En guise d’épilogue

Le même jour que deux sous-secré­taires d’É­tat étaient démis­sion­nés à cause de leur com­pro­mis­sion dans le plus récent scan­dale financier, on dis­cu­tait au Con­seil munic­i­pal de Paris une inter­pel­la­tion sur la pro­preté morale de la Cap­i­tale. Il paraît en effet, à quelques copains de M. Beth­léem, que Paris, qui, entre par­en­thès­es, est en passe de devenir une ville où l’on s’en­nuie, n’est pas assez pro­pre morale­ment. Les gar­di­ens de la pudeur publique nous entre­ti­en­nent de jour­naux grav­eleux, de marchands d’im­ages obscènes, de gravures ou dessins lesquels, sous pré­texte d’art, sont des véhicules d’im­moral­ité. Tan­dis qu’ils dis­courent, leurs com­pères, avec une impudeur plus que cynique, agio­tent, escro­quent, dilapi­dent, et en met­tent à gauche. « Soyez moraux » gueu­lent à tue-tête les dirigeants et ils espèrent qu’aba­sour­dis les dirigés oublieront qu’hi­er encore ceux chargés de faire « respecter » la morale étaient à tu et à toi avec les tripo­teurs les plus éhon­tés, bour­geoise­ment par­lant. Or, pour par­ler le lan­gage de ces hyp­ocrites, s’il y a un dan­ger social red­outable, c’est bien celui que présen­tent les maîtres de l’heure, qui s’en­richissent par n’im­porte quel moyen. C’est leur exem­ple qui provoque l’abaisse­ment de la moral­ité publique, si abaisse­ment il y a. Nous par­ler de cartes trans­par­entes est se foutre de nous. Cachez ce der­rière ou ce bas ven­tre que je ne saurais voir ni au naturel ni en pein­ture, clame le Tartufe con­tem­po­rain et tan­dis que ses jérémi­ades nous endor­ment ou nous emmiel­lent, il fait, en douce, ven­dre, en Bourse, mille francs un papi­er noir­ci qui ne vaut pas cent sous ! Certes, il y a de quoi rire quand un lar­ron, la mon­tre du volé dans sa poche, crie « au voleur » en désig­nant sa vic­time aux badauds. Qu’on nous laisse sem­blable­ment nous dilater la rate quand nous con­vient à la pro­preté morale ceux dont les chutes du Nia­gara ne suf­fi­raient pas à laver la crasse de malhonnêteté. 

Qui Cé