La Presse Anarchiste

À propos de l’Alliance

[[Arti­cle pub­lié sans titre]]


La Lib­erté de Brux­elles pub­lie la let­tre suivante :

Neuchâ­tel, 18 sep­tem­bre 1872. 

Aux com­pagnons rédac­teurs de la Lib­erté,

Com­pagnons,

Nous avons lu dans votre numéro du 15 sep­tem­bre, le rap­port de la com­mis­sion d’en­quête du Con­grès de la Haye sur l’Al­liance et nous vous pri­ons de vouloir égale­ment pub­li­er la déc­la­ra­tion suivante :

À la manière dont ce rap­port a été rédigé, on pour­rait croire que repen­tants d’avoir été mem­bres de l’Al­liance, nous avons don­né une promesse formelle de ne plus appartenir à cette société.

Nous ne pou­vons per­me­t­tre que le pub­lic de l’In­ter­na­tionale soit indigne­ment mys­ti­fié, et nous avons le devoir de pro­test­er con­tre de pareilles insin­u­a­tions, en déclarant haute­ment que nous nous sommes tou­jours tenus pour hon­orés d’avoir con­tribué à la pro­pa­gande de l’Al­liance, de laque­lle nous n’avons cessé de faire par­tie que lorsque, par des raisons étrangères à son principe, elle a été dis­soute en avril dernier. 

Nous sai­sis­sons cette occa­sion pour pro­test­er énergique­ment, comme nous l’avons d’ailleurs déjà fait au Con­grès de la Haye, non-seule­ment con­tre les con­clu­sions inquisi­to­ri­ales d’une com­mis­sion qui, lâche­ment, jésui­t­ique­ment dans un arrêt plein de con­tra­dic­tions impu­dentes, lance la diffama­tion con­tre des com­pagnons hon­or­ables, intel­li­gents, con­nus au monde ouvri­er comme très dévoués à la cause et que nous esti­mons aujour­d’hui plus que jamais, mais aus­si con­tre le droit ridicule que cette même com­mis­sion s’est arrogé de pro­pos­er à cette majorité toute pré­parée d’a­vance, leur expul­sion de l’Internationale.

Nous l’avions accep­tée, cette com­mis­sion, parce que nous n’avions jamais pu soupçon­ner qu’au sein de l’In­ter­na­tionale, même des adver­saires s’abais­sas­sent jusqu’à la mal­hon­nêteté, et parce que ayant con­servé un reste de con­fi­ance dans la loy­auté des par­ti­sans de la dic­tature dans l’In­ter­na­tionale, nous ne pou­vions pas nous atten­dre à une pareille mys­ti­fi­ca­tion. Mais main­tenant nous devons pro­test­er, en face de tout le monde, con­tre les mis­érables intrigues que nos pré­ten­dants au pou­voir emploient con­tre les adver­saires de leur domination.

Salut et égalité..

Aleri­ni, Marse­lau , Far­ga-Pel­licer, T. Gon­za­lès-Mor­a­go, délégués de la fédéra­tion régionale espagnole.