La Presse Anarchiste

Nocturne

Ferme ta porte
ne trou­ble pas le murmure
de ta chambre
le doigt de l’al­pha­bet des morts
sur les murs
les bruits

Georges Navel