La Presse Anarchiste

Les propriétés de la bette

Cette petite plante si hum­ble et si con­nue pos­sède une grande valeur thérapeu­tique et nutri­tive ; elle com­bat effi­cace­ment la con­sti­pa­tion, car elle est lax­a­tive. Son influ­ence est grande dans les affec­tions de la matrice et, admin­istrée sous forme de bouil­lon, s’avère décon­ges­tive et cal­mante dans les crises aiguës du foie. Elle se mon­tre décon­ges­tive, diges­tive, émol­liente dans les embar­ras gas­triques aigus et chroniques, spé­ciale­ment les inflam­ma­tions. Elle con­tient des sels minéraux qui agis­sent comme oxy­dants ou com­bu­rants dans les rhu­ma­tismes et arthritismes en général. Les feuilles ten­dres ser­vent à la guéri­son des blessures, en les employ­ant crues. Elles ser­vent aus­si à mûrir les abcès et les tumeurs en les employ­ant bouil­lies et appliquées sous forme de cataplasme.

(Bol­letin de la Aso­cia­cion Natur­ista)