La Presse Anarchiste

Nausées

[[Son­net pré-existentialiste]]

Les voilà donc tous ces crétins, ces pédérastes
joueurs d’o­cari­nas, Lanceurs de serpentins
les voilà donc tous ces guig­nols, tous ces pantins
qui veu­lent, jusqu’au bout, nous saoûler de leur faste.

Les voilà donc tous ces ban­dits des hautes castes
fils de syphili­tique et maris de putains,
rom­bières aux seins mous pétant dans du satin,
gigo­los à l’œil torve et mod­ernes Jocastes,

Les voilà donc tous ces pro­duits de pissotières,
vierges de lupa­nars et rich­es héritières
inver­tis, maque­reaux et grotesques barnums.

Ah ! lais­sez-moi vom­ir sur vos chères « partouzes »
— accou­ple­ments de chairs putrides dans la bouse
de vache, — et puis pleur­er la honte d’être un homme.

Pierre Brignon.