La Presse Anarchiste

La grève des lads

Du jour­nal Les Débats (4 octobre) :

« Il sem­ble que le chô­mage des lads va bien­tôt pren­dre fin. Les pro­prié­taires en effet ont con­sen­ti des sac­ri­fices pécu­ni­aires assez con­sid­érables. Ils ont été décidés dans la mat­inée d’hi­er par le Con­seil d’ad­min­is­tra­tion de l’As­so­ci­a­tion des pro­prié­taires des chevaux de cours­es au galop qui a fait la déc­la­ra­tion suivante :

Les entraîneurs étant les employeurs directs des lads, le règle­ment du lit­ige doit être lais­sé entre leurs mains.

Le Con­seil d’ad­min­is­tra­tion a recon­nu toute­fois que le rôle du pro­prié­taire était de don­ner toute pos­si­bil­ité aux entraîneurs de régler le dif­férend d’une façon équitable pour tous les intérêts engagés.

En con­séquence, il décide de porter le prix de la pen­sion jour­nal­ière des chevaux, de 17, à 19 fr,

Du Temps (6 octobre) :

« Le tra­vail a été repris hier soir dans toutes les écuries d’en­traîne­ment à la suite d’une entre­vue entre délégués des entraîneurs et les lads, qui aboutit à l’en­tente suivante

… Les appointe­ments des lads sont fixés à 14 fr. par jour…