La Presse Anarchiste

À travers le monde

Le cor­re­spon­dant du Poli­tikens à Ravno télé­gra­phie que d’après le Prav­da (organe offi­ciel bolcheviste), le tri­bunal révo­lu­tion­naire de Perm a con­damné à mort Jachon­toy, mem­bre d’un sovi­et local, respon­s­able du meurtre de la famille du czar.

L’exé­cu­tion a déjà eu lieu. Qua­tre com­plices ont été acquit­tés pour n’avoir agi que sous les ordres de Jochon­toy. Si cette nou­velle, qui est très vraisem­blable, est authen­tique, elle dénoterait un grand revire­ment dans l’e­sprit de la dic­tature du pro­lé­tari­at, revire­ment déjà con­staté depuis des mois, par des obser­va­teurs impar­ti­aux des choses de Russie.

D’après un mes­sage sans fil trans­mis de Moscou, le Gou­verne­ment des Sovi­ets serait décidé à faire la paix avec l’En­tente et à traiter avec les diplo­mates des Alliés.

La Grande-Bre­tagne est égale­ment favor­able à une propo­si­tion de paix con­sid­érée comme très avan­tageuse. Déjà M. O’Grady, délégué anglais, et M. Litvi­noff, l’ex-ambas­sadeur des Sovi­ets à Lon­dres et représen­tant de Lénine, sont à Copen­h­ague pour dis­cuter les con­di­tions d’échange des pris­on­niers de guerre. On laisse enten­dre, dans les cer­cles poli­tiques et financiers de Lon­dres, que ces deux délégués auraient égale­ment des pou­voirs pour dis­cuter les con­di­tions de paix, lesquelles con­di­tions ont déjà été pub­liées par la grande presse.