La Presse Anarchiste

La quinzaine sociale

Dim. 16 janv. — Meet­ing à la Bourse du Tra­vail de Paris en faveur de l’or­gan­i­sa­tion du pro­lé­tari­at féminin.

Les mineurs de Ron­champ (Haute-Savoie) au nom­bre de 1400 déci­dent la grève, récla­mant une aug­men­ta­tion des salaires.

Alle­magne. — Soix­ante-deux réu­nions social­istes ont lieu à Berlin et dans les faubourgs, en faveur du suf­frage universel.

Espagne. — Man­i­fes­ta­tion for­mi­da­ble à Barcelone, récla­mant l’am­nistie pour les insurgés de juillet.

Bel­gique. — Les syn­di­cats d’An­vers, divisés depuis deux ans en syn­di­cats indépen­dants et en syn­di­cats affil­iés au Par­ti Ouvri­er, déci­dent de s’u­ni­fi­er. Aucune des deux ten­dances n’ab­dique cepen­dant devant l’autre.

Lun­di 17. — Grève générale des tis­sages à Hal­luin (Nord) pour appuy­er 500 cama­rades en grève depuis octo­bre pour l’u­ni­fi­ca­tion des tarifs.

M. Chéron inter­vient à Saint-Malo dans un con­flit entre les terre-neu­vas et les armateurs.

Alle­magne. — Dis­tri­b­u­tion au Reich­stag d’un Livre blanc sur les intérêts miniers alle­mands au Maroc, défa­vor­able à la thèse des frères Mannesmann.

Mar­di 18. — Des chiens policiers sont lâchés con­tre une délé­ga­tion du comité de grève des maréchaux se présen­tant dans un atelier.

Grève à la fos­se n°4 des mines d’Ostri­court (Pas-de-Calais) au sujet de la mise en appli­ca­tion du troisième palier de la loi de 8 heures dans les mines.

Mecr. 19. — Viviani enten­du par la com­mis­sion du tra­vail, sur propo­si­tion Godart rel­a­tive à la sup­pres­sion du tra­vail de nuit dans les boulan­geries déclare « adhér­er au principe de la propo­si­tion » mais « sug­gère l’idée » de remet­tre tran­si­toire­ment aux munic­i­pal­ités le droit d’ap­pli­quer la mesure sauf à l’im­pos­er ensuite, après une expéri­ence de cinq années, dans toute la France.

Ital­ie. — Mort d’An­dréa Cos­ta, député social­iste, vice-prési­dent de la Chambre.

Jeu­di 20. — Mort à Paris du révo­lu­tion­naire russe Léonido Schichko.

Le per­son­nel de la Com­pag­nie des tramways de Loir-et-Cher se met en grève.

Vend. 21. — M. Jon­nart, gou­verneur général de l’Al­gérie, essaie de « mon­ter le cou » à la Cham­bre des députés au sujet de l’Ouenza.

Crue de la Seine, se pour­suiv­ant toute une semaine.

Lajar­rige donne sa démis­sion de secré­taire du Syn­di­cat nation­al des tra­vailleurs du gaz.

Sam. 22. — Delpech, Vio­lette et Gareau sont inculpés de provo­ca­tion à la désertion.

Le maire d’Amiens refuse l’ac­cès de la Bourse du tra­vail aux syn­di­cats ouvri­ers pour une réu­nion de protes­ta­tion con­tre la loi sur les retraites.

Russie. — Arresta­tion de dix-huit délégués qui représen­taient les ouvri­ers de Saint-Péters­bourg au con­grès nation­al antialcoolique.

A Saint-Péters­bourg, Pétrov, l’exé­cu­teur du polici­er Kar­pov est con­damné à mort.

Dim. 23. — La Fédéra­tion régionale du bâti­ment du Nord se prononce en faveur de la taxe à pay­er par les patrons sur les salaires qu’ils ser­vent aux ouvri­ers belges ne rési­dant pas en France.

Lun­di 24. — Une ordon­nance de non-lieu est ren­due en faveur de Laval.

Inci­dents à Graul­het. Incendie d’une mégis­serie. Les grévistes sont chargés par la troupe.

Russie. — On annonce l’ar­resta­tion du comité péters­bour­geois du par­ti ouvri­er social­iste révo­lu­tion­naire et du bureau cen­tral des Unions pro­fes­sion­nelles qui avaient pré­paré, pour le 9/22 Jan­vi­er, jour anniver­saire des mas­sacres ouvri­ers de 1905, d’im­por­tantes manifestations.

Mar­di 25. — L’af­faire Rochette, le Pana­ma du rad­i­cal­isme, devait « revenir » devant la dix­ième cham­bre cor­rec­tion­nelle, est remise au 21 février.

Bel­gique. — Une délé­ga­tion du Par­ti ouvri­er belge vient s’en­ten­dre avec la Com­mis­sion admin­is­tra­tive du Par­ti social­iste unifié et le groupe social­iste par­lemen­taire pour orgnis­er dans le Nord une cam­pagne de protes­ta­tion con­tre la taxe, votée par la Cham­bre française le 29 décem­bre, sur les indus­triels employ­ant des ouvri­ers étrangers ne rési­dant pas en France. Reçue par M. Briand, la délé­ga­tion social­iste belge obtient la promesse que le gou­verne­ment com­bat­tra la taxe devant le Sénat.

Mer­cr. 26. — Un grand nom­bre de marécha­leries, de Paris, acceptent les reven­di­ca­tions des grévistes ; le tra­vail est repris dans ces maisons.

Les cabaretiers de Roubaix et de Tour­co­ing met­tent en appli­ca­tion leur déci­sion de faire la grève de l’al­cool en protes­ta­tion con­tre les nou­veaux droits qui les frappent. 

Jeu­di 27. — Arresta­tion à Graul­het de cama­rades inculpés de bris de poteaux télégraphiques.

Les syn­di­cats patronaux des mécani­ciens, chau­dron­niers et fondeurs de France tien­nent leur ban­quet annuel sous la prési­dence de M Jean Dupuy, min­istre du commerce.

Espagne. — Trois nou­velles con­damna­tions sont pronon­cées par le con­seil de guerre de Barcelone pour par­tic­i­pa­tion à l’in­sur­rec­tion de juillet.

États-Unis. — On annonce de New-York qu’un grand trust est en voie de con­sti­tu­tion, sous les aus­pices de l’As­so­ci­a­tion des fab­ri­cants de vête­ments. Le nou­veau trust dis­poserait d’un cap­i­tal de 1.500 mil­lions de francs. Les organ­isa­teurs du trust auraient même l’e­spoir d’en­glober dans leur com­bi­nai­son des fab­riques de vête­ments de l’étranger.

Aus­tralie. — On mande de Syd­ney que le prési­dent de la Fédéra­tion des mineurs du Nord a été con­damné à un an de tra­vail for­cé. Trois autres mil­i­tants ont été con­damnés à huit mois de tra­vail for­cé pour pré­ten­dues entrav­es à la lib­erté du travail.

Vend. 28. — La foule fait jus­tice de quelques com­merçants qui osent prof­iter de l’i­non­da­tion pour aug­menter le prix des denrées.

Mal­gré MM. Thom­son et Millerand, la Cham­bre ren­voie à huitaine la dis­cus­sion sur l’Ouenza.

Lun­di 31. — Les ouvri­ers boulangers de La Rochelle font grève, récla­mant la sup­pres­sion du tra­vail de nuit et un salaire plus élevé.