La Presse Anarchiste

Sanvic

Plusieurs citoyens de San­vic, sont venus nous trou­ver pour que nous fas­sions con­naître au pub­lic, les pré­ten­tions du vobis­cum de leur commune. 

Nous n’avons qu’un con­seil à leur don­ner : c’est de ne plus met­tre les pieds dans ces capucinières où l’on pros­titue la con­science, et atro­phie le cerveau de l’enfant. 

Allons cama­rades, soyez con­séquents avec vous-mêmes. Vous n’avez que faire d’aller devant des dieu de bois doré ! Étudiez la ques­tion sociale, lais­sez votre cuistre crev­er de faim devant sa quin­cail­lerie, ou bien un peu de courage, et pen­dez-le au bat­tant de la cloche.