La Presse Anarchiste

Correspondance

[/À Liénard/]

Étant don­née la con­clu­sion de ta réponse parue dans la cor­re­spon­dance du dernier numéro, je te pose ces sim­ples questions.

1° Qu’en­tends-tu, entre anar­chistes, par ces mots : con­science propre.

2° Peut-on, sans bluff, démon­tr­er une quel­conque pos­si­bil­ité matérielle de réac­tion con­tre le milieu :

En con­ciliant tout à la fois et les dis­po­si­tions (à réac­tion) émanant d’un état d’être anarchiste.

Et la sat­is­fac­tion, au gré d’une con­science pro­pre, des besoins jour­naliers néces­saires à la vie (défen­sive).

Il serait intéres­sant, je crois de met­tre fin à toute équiv­oque au sujet de (mots) à sig­ni­fi­ca­tion impré­cise pour les cama­rades en voie d’évo­lu­tion. Ces répons­es y aideront.

[/Louis Virieux/]