La Presse Anarchiste

Leurs Internationales

Tirail­lés entre la deux­ième Inter­na­tionale, dis­créditée depuis longtemps et la troisième, dite « com­mu­niste », nom­bre de social­istes de France et d’ailleurs avaient imag­iné une « recon­struc­tion » à la par­tic­i­pa­tion de laque­lle on ten­terait de ral­li­er les inc­on­cil­i­ables. Mais nos recon­struc­teurs n’éprouvent que revers.

Les Anglais, en gros batail­lons, ont proclamé qu’ils ne lâcheraient pas la deux­ième. Presque au même moment, les Espag­nols passent à la troisième et se déclar­ent prêts à met­tre leurs principes en accord avec ceux de Moscou. Le bloc rus­so-ger­mano-ibéro-ita­lo-helvé­tique tien­dra. Mais les Anglais, les Améri­cains, les Scan­di­naves et les Alle­mands d’Ebert, tien­dront aussi.

La con­fu­sion est à l’extrême chez les politi­ciens de la Sociale