La Presse Anarchiste

Une interview de Tom Mann

Extrait d’une entre­vue de Tom Mann et de Ludovic Naudeau, réc­it pub­lie par le Temps :

« … Le terme stu­pide de a liv­ing wage (un salaire suff­isant pour vivre) a été la cause de beau­coup de mal­heurs. Nous ne voulons plus entr­er dans des con­tro­ver­s­es saugrenues avec les employeurs sur la ques­tion de savoir s’il est pos­si­ble ou non à un ouvri­er d’obtenir ce qui est stricte­ment néces­saire à la con­tin­u­a­tion de sa vie, moyen­nant quoi, ayant reçu ce liv­ing wage, il devrait encore man­i­fester de la recon­nais­sance envers ceux qui lui auraient per­mis d’exister. L’époque de tels débats touche à sa fin. Un tra­vailleur, à l’avenir, devra baser ses récla­ma­tions non point du tout sur le min­i­mum de ce qui est néces­saire à son entre­tien, mais bel et bien en exigeant que lui soit recon­nu le droit à une com­plète jouis­sance des pro­duits de son effort. Aucune loi morale ne nous oblige à don­ner 50 % ou 75 % de ces pro­duits à un oisif, à un écorni­fleur de prof­its. Encore une fois, je vous le dis, ces choses-là seront. Et, très vraisem­blable­ment, elles se réalis­eront en Angleterre, non point sous une forme « cat­a­strophique », comme en Russie, non point par des effu­sions de sang, mais gradu­elle­ment, par une évo­lu­tion paci­fique, par une for­ma­tion de plus en plus sys­té­ma­tique des organ­i­sa­tions ouvrières, par le développe­ment chaque jour plus grand du con­trôle qui devra être poussé tou­jours plus avant jusqu’à ce que ce con­trôle aboutisse à être un man­ag­ing con­troll. Paci­fique, cette évo­lu­tion, ai-je dit ? Oui, je le souhaite sincère­ment, et très vraisem­blable­ment, il en sera ain­si, car il y a un grand sens pra­tique dans l’esprit anglais, et nous arriverons au but sans nous couper la gorge les uns les autres, par une série de con­cil­i­a­tions suc­ces­sives. Mais si, par hasard, cette évo­lu­tion n’était point paci­fique, alors, tant pis ! Nous n’aurions point peur des con­séquences qu’un pareil con­flit entraîn­erait. Le gou­verne­ment de l’avenir sera prin­ci­pale­ment com­posé de Con­seils économiques qui établiront l’État sur les bases de la plus com­plète coopéra­tion, au sens strict de ce mot, ou, si vous voulez l’appeler autrement, sur les bases du communisme. »