La Presse Anarchiste

Motion déposée par la « Federazione Anarchica Italiana » et adoptée à l’unanimité par le Congrès, le 2 août 1971

[/C.I.F.A., Paris, 1971/]

Les fédéra­tions, les groupes et les anar­chistes, réu­nis en Con­grès mon­di­al anar­chiste, organ­isé à Paris, par la C.R.I.F.A. ;

Après avoir écouté l’ex­posé de la délé­ga­tion ital­i­enne sur les événe­ments d’I­tal­ie, con­cer­nant les atten­tats fas­cistes du 12 décem­bre 1969 – accom­plis par des for­ma­tions d’ex­trême droite, avec la com­plic­ité d’élé­ments proches du gou­verne­ment grec et de la C.I.A., en vue de pré­par­er un coup d’État en Ital­ie – et à l’as­sas­si­nat dans les bureaux du Com­mis­sari­at Cen­tral de Milan du cama­rade Giuseppe Pinel­li, jeté du qua­trième étage ;

s’en­ga­gent à main­tenir, avec la « Fed­er­azione Anar­chi­ca Ital­iana » (F.A.I.), des con­tacts suiv­is, pen­dant toute la cam­pagne que le mou­ve­ment anar­chiste ital­ien est en train d’or­gan­is­er en Ital­ie, en prévi­sion des procès en cours con­tre les cama­rades Val­pre­da, Gargamel­li et autres, inculpés sans preuves des dits atten­tats, empris­on­nés depuis deux ans, quoiqu’innocents ;

de repro­duire dans la langue du pays les doc­u­ments que la F.A.I. enver­ra sur demande ;

de sen­si­bilis­er l’opin­ion publique mon­di­ale par des man­i­fes­ta­tions de sol­i­dar­ité avec le Mou­ve­ment Anar­chiste Ital­ien et ses mil­i­tants per­sé­cutés, de dénon­ci­a­tion du dan­ger que le retour en Ital­ie d’un régime d’op­pres­sion, rap­pelant le fas­cisme, représente pour tous les autres peu­ples d’Eu­rope et du monde.