La Presse Anarchiste

Anniversaire

Voici main­tenant qua­tre ans que les despotes implaca­bles, les gang­sters du pou­voir qui siè­gent à Moscou firent occu­per la Tché­coslo­vaquie avec leurs troupes et les troupes oblig­a­toire­ment mis­es sur pied de guerre des nations qu’ils piéti­nent de leurs bottes. Voilà qua­tre ans que la Tché­coslo­vaquie, qui s’é­tait dressée dans un élan admirable pour intro­duire la lib­erté dans le social­isme, et par con­séquent pour réalis­er un social­isme véri­ta­ble, est souil­lée, écrasée, mal­traitée non seule­ment par les 80.000 sol­dats russ­es occu­pants, par l’ar­tillerie, l’avi­a­tion, l’in­fan­terie, la police, les émis­saires publics et secrets qui, partout répan­dus, épi­ent, con­trô­lent, indiquent aux organes de répres­sion quels sont les résis­tants, et ordon­nent aux tri­bunaux de con­damn­er sans appel ceux qui ne se résig­nent pas à sup­port­er le joug mon­strueux que l’on fait peser sur eux et leurs concitoyens.

Les mon­stres froids du Krem­lin sont par­faite­ment indif­férents aux protes­ta­tions non seule­ment de la pop­u­la­tion ain­si dom­inée : ils le sont devant celles qui vien­nent de tous les pays, de tous les secteurs de l’opin­ion publique mon­di­ale et même de tous les com­mu­nistes qui font des réserves. La con­science humaine ne compte pas pour eux, cela n’en­tre pas dans le matéri­al­isme his­torique. Dignes con­tin­u­a­teurs de Lénine et Staline, leur incom­men­su­rable cynisme crache sur toutes ces balivernes.

Ils ont la force armée : une infan­terie for­mi­da­ble, une flotte présente sur toutes les mers — oh !, Robert Louzon ! — une avi­a­tion, une puis­sance atom­ique qui oblige les États-Unis à ne pas entamer le com­bat, ils main­ti­en­nent la ter­reur à l’échelle plané­taire, et même, ils comptent sur des com­plic­ités directes et indi­rectes, des cinquièmes colonnes con­scientes et incon­scientes qui les ser­vent par tous les moyens au nom de l’an­t­i­cap­i­tal­isme, du social­isme, de la dic­tature du pro­lé­tari­at, de la démoc­ra­tie, de l’anti-impérialisme…

Leur appareil de pro­pa­gande est si bien organ­isé qui d’in­nom­brables naïfs s’y lais­sent pren­dre et les ser­vent en croy­ant lut­ter pour la libéra­tion des peu­ples. Jamais la stratégie mul­ti­ple et mul­ti­forme, poli­tique, diplo­ma­tique et mil­i­taire n’a été poussée et per­fec­tion­née à ce point.

Nous ne savons pas com­ment ter­min­era cette péri­ode trag­ique de l’hu­man­ité. Au moins refu­sons-nous de nous inclin­er et ne cesserons-nous pas d’en dénon­cer les auteurs.