La Presse Anarchiste

Deux milliards pour la guerre coloniale

M. Vic­tor Bérard, dans, L’Ère Nou­velle a réca­pit­ulé les dépens­es, habile­ment répar­ties entre les dif­férents com­par­ti­ments du bud­get, des­tinées à faire face aux entre­pris­es colo­niales de la France, pen­dant l’année 1920.

Ces dépens­es atteignent deux mil­liards 200 mil­lions, dont 1.200 pour les Colonies actuelles et 1.000 mil­lions pour les acqui­si­tions nou­velles (Syrie, Pales­tine, etc.). Cela représente le quart des sommes réservées aux dépens­es publiques, puisque sur un bud­get de 19 mil­liards, le ser­vice de la dette en prend près de 10. Il con­viendrait d’ajouter à ces deux mil­liards 200 mil­lions les dépens­es de l’armée et de la marine pour savoir ce que nous coûte annuelle­ment la « poli­tique du canon ».

Dire que le désarme­ment était une si belle chose… pen­dant la guerre.