La Presse Anarchiste

La brochure sur l’affaire de l’Ouenza

Mal­gré notre bonne volon­té et celle de l’imprimerie, il ne nous est pas pos­si­ble d’être prêts pour cette quin­zaine. De son côté, Mer­rheim a dû apporter des com­plé­ments à son pre­mier man­u­scrit. Si bien que cette brochure, qui devait n’avoir que 32 pages, puis 48, en aura prob­a­ble­ment 64.

Mais nous pour­rons la met­tre en vente à un prix peu élevé, et nous ne dou­tons pas que nos abon­nés ne nous don­nerons un sérieux coup de main pour la répan­dre. En mon­trant l’importance de la ques­tion des con­ces­sions des mines et la dés­in­vol­ture avec laque­lle les admin­is­tra­teurs de la chose publique livrent les richess­es nationales à leurs amis et maîtres, les grands indus­triels, peut-être la vie Ouvrière con­tribuera-t-elle à ce que les mineurs de l’Ouenza, demain, ceux du bassin de l’Est, après-demain, soient moins féro­ce­ment exploités.

[/P.M./]