La Presse Anarchiste

Le mois social

[|Les faits|]

Mar­di 1er févri­er — L’Action Ouvrière pub­lie un man­i­feste des syn­di­caux réformistes blâ­mant la cam­pagne de la C.G.T. con­tre le pro­jet gou­verne­men­tal des retraites ouvrières. 

Angleterre — Seize Bours­es du Tra­vail sont ouvertes sous le con­trôle de l’État dans divers quartiers de Lon­dres et dans des villes de province.

Merc. 2. — Le Comité de l’Union des Secteurs déclare par let­tre au Syn­di­cat des Élec­triciens refuser la réin­té­gra­tion de Pataud.

— Millerand annonce que les postiers révo­qués seront tous réin­té­grés avant la réu­nion de la prochaine Chambre.

— Une dizaine de cardeurs ayant été ren­voyés, les usines de tis­sage Saint, à Harnidelle, près d’Amiens, sont saccagées.

Vend. 4. — Zévaès et Bedouce com­bat­tent l’accord à pro­pos de l’Ouenza entre le gou­verneur de l’Algérie et le consortium.

Dim. 6. — Ouver­ture du Con­grès du Par­ti social­iste à Nîmes.

— À Esper­aza, qua­tre fab­ri­cants empor­tent leur matériel, trois autres annon­cent qu’ils vont en faire autant.

Lun­di 7. — Le Con­seil des min­istres approu­ve défini­tive­ment le nou­veau pro­gramme naval.

— Con­grès de la Bourse du Tra­vail de Paris, de la Fédéra­tion des Ferblantiers-Rolliers.

Mar­di 8. — Millerand institue la représen­ta­tion du per­son­nel des P.T.T. auprès du min­istre, des directeurs départe­men­taux et des chefs de service.

— Le Con­grès social­iste, par 193 voix con­tre 155, se ral­lie au pro­jet gou­verne­men­tal de retraites ouvrières.

Merc. 9. — Déc­la­ra­tion du Comité révo­lu­tion­naire antiparlementaire.

Angleterre. — Le dix­ième Con­grès annuel du « Labour Par­ty » est ouvert à New­port, dans le Pays de Galles.

Vend. 11. — Une bombe éclate dans l’immeuble d’un patron de Graulhet.

— Alle­mane com­bat, à la Cham­bre, le pro­jet de l’Ouenza

— Le con­seil munic­i­pal de Paris repousse la régie directe des Transports.

— Grève des chauf­feurs du gaz à Lorient.

Sam. 12. — Nom­breux meet­ings organ­isés par la C.G.T. Con­tre le pro­jet gou­verne­men­tal de retraites ouvrières.

— Le Sénat vote la pro­jet de retraites.

Angleterre. — Le référen­dum organ­isé par­mi les mineurs de Nothum­ber­land sur la ques­tion de la grève se prononce contre.

Lun­di 14. — Les patrons de Graul­het soumet­tent au min­istre du Tra­vail de nou­velles propositions.

— Les ouvri­ers boulangers de La Rochelle con­quièrent, par une grève de quinze jours, la sup­pres­sion du tra­vail de nuit.

Ital­ie. — Mort, à la prison des aliénés de Mon­telupo-Fiorenti­no, de Passenante, auteur en 1878 d’un atten­tat con­tre le roi Humbert.

Aus­tralie. — La grève des mineurs des houil­lères du Sud, qui durait depuis le com­mence­ment de novem­bre, est ter­minée. Le tra­vail repren­dra le 21 février.

Merc. 16. — On apprend qu’une colonne française a été mas­sacrée dans l’Ouadaï.

— L’intervention de M. Fag­not, délégué du min­istre du Tra­vail, à Graul­het, ne donne pas de résultats.

— Lajar­rige retire sa démis­sion de secré­taire du Syn­di­cat du Gaz.

Jeu­di 17. — Viviani prend un décret sup­p­ri­mant les « veil­lées » dans la cou­ture et la mode.

— Grève générale des boulon­niers dans la région du Chambon-Feugerolles.

Vend. 18. — Un groupe de par­lemen­taires français, sous la con­duite du pan­tin paci­fiste d’Estournelles de Con­stant, fait un voy­age à Saint-Péters­bourg, voy­age pré­para­toire du prochain emprunt russe.

— M. Rég­nier attaque, dans la dis­cus­sion de l’Ouenza, le pro­jet de chemin de fer. La suite de la dis­cus­sion est ren­voyée après le vote du budget.

dim. 20. — À la Bourse du Tra­vail de Paris, Con­grès de la Prud’homie.

États-Unis — Grève des tramways à Philadelphie.

Lun­di 21. — Le procès Rochette com­mence, parait-il.

Mar­di 22, — Procès Hervé et procès de la police des mœurs.

— Le secré­taire du Syn­di­cat des Pom­pes funèbres, Mar­tial Pied, est frap­pé de révo­ca­tion par le préfet de la Seine.

— Les allumet­tiers protes­tent con­tre un ordre de ser­vice affiché dans les usines de Pan­tin et d’Aubervilliers.

Espagne — Le roi accorde aux con­damnés pour dél­its poli­tiques, des grâces ou des moitiés de grâces.

États-Unis — L’Union Cen­trale du Tra­vail de Philadel­phie décide la grève générale par sol­i­dar­ité avec les grévistes des tramways

Merc. 23. — Hervé est con­damné à qua­tre ans de prison.

Jeu­di 24. — Trois grévistes sont assas­s­inés à la Guade­loupe par la troupe.

— Le Sénat adopte la sup­pres­sion des économats.

Vend. 25.L’Humanité con­sacre spé­ciale­ment son numéro au « Scan­dale des Transports »

— Le tri­bunal civ­il de Reims rend son juge­ment dans le procès inten­té par la ami­cale des Insti­tu­teurs au car­di­nal Luçon, con­damne ce dernier a 600 francs de dommages-intérêts.

Dim. 27.Suisse — Con­grès, à Pay­erne, de la Fédéra­tion des Unions ouvrières de la Suisse romande.

Lun­di 28, — Les mécani­ciens et chauf­feurs de l’Ouest-État men­a­cent de faire grive.

[|Petites notes|]

Le mois de Briand

Bilan :

Fusil­lades de la Guadeloupe.….….….….3 morts

Pour­suites ordon­nées con­tre Hervé ….……4 ans de prison.

(À ajouter pour mémoire la révocation

du secré­taire des Pom­pes funèbres et le

déplace­ment du secré­taire du Syndicat

des Insti­tu­teurs de Maine-et-Loire.)
_________________

Total.….….….….….….….. Détente… d’opposition