La Presse Anarchiste

Nos campagnes

Loyers – Vie chère – Menées cléricales – Salaires de famine

Nous com­mencerons très prochaine­ment une série d’articles et d’informations ayant trait à la ques­tion des loy­ers, à la vie chère, aux menées cléri­cales et aux salaires de famine.

[|* * * *|]

Ce qu’il faut dire pren­dra net­te­ment par­ti con­tre les pré­ten­tions inad­mis­si­bles de messieurs les propriétaires.

Il étudiera con­scien­cieuse­ment le prob­lème de la vie chère dont les ter­mes devi­en­nent de plus en plus menaçants et s’appliquera à établir, équitable­ment mais sans faib­less­es, la part de respon­s­abil­ité qui incombe au gou­verne­ment par le fait de son imprévoy­ance et de ses com­plai­sances coupables ; au grand com­merce, par le fait de l’accaparement et la spécu­la­tion ; au com­merce moyen et petit par le fait de son inor­gan­i­sa­tion et de sa cupid­ité ; à la masse des con­som­ma­teurs, par le fait de son indif­férence et de sa passivité.

[|* * * *|]

Ce qu’il faut dire mèn­era une cam­pagne ardente con­tre la calotte et la réac­tion qui, étroite­ment coal­isées, sont tout sim­ple­ment en train, si on les laisse faire, de res­saisir l’influence qu’on avait eu tant de mal a leur arracher et de regag­n­er les posi­tions dont si pénible­ment on les avait délogés

[|* * * *|]

Ce qu’il faut dire s’occupera avec un soin par­ti­c­uli­er des ques­tions de tra­vail et des con­di­tions spé­ciales faites à la classe ouvrière par le patronat, en rai­son de la guerre.

[/(une trentaine de lignes censurées)/]

N.B. – Nous avons déjà réu­ni en vue de divers­es actions dont il est ques­tion ci-dessus un cer­tain nom­bre de doc­u­ments. Mais de tels dossiers n’étant jamais trop rich­es, nous pri­ons nos lecteurs de nous en envoy­er d’autres. Il ne sera fait usage que des doc­u­ments sérieux, pré­cis, détail­lés et qui nous parvi­en­nent d’une source digne de foi. Nous ne tien­drons aucun compte de ceux qui nous seraient envoyés sous la forme anonyme.


Publié

dans

par

Étiquettes :