La Presse Anarchiste

Quand le réformisme montre toute sa puissance…

Aujour­d’hui retour du plus bath des gars à poil : le numéro 2 du Père Peinard

Pouget revient longue­ment sur la man­i­fes­ta­tion du 24 avril. Les délégués des cham­bres syn­di­cales avaient fait par­venir des deman­des écrites au min­istère du Tra­vail le 10 févri­er (voir le numéro précé­dent du Père Peinard) con­cer­nant plusieurs reven­di­ca­tions, dont la journée de 8 heures. Le 24, ils se présen­taient à nou­veau au ministère…

La suite vire à la pan­talon­nade, je laisse le gars (qui n’est cer­taine­ment pas une pochetée) vous racon­ter la suite… 

Plus “sérieuse­ment”, vous trou­verez aus­si le numéro 7 de Sol­i­dar­ité Ouvrière. C’est un peu plus récent, un peu moins rigo­lard mais tout aus­si intéressant.

En par­ti­c­uli­er, on notera les infor­ma­tions sur le mou­ve­ment espag­nol, le reste est une suc­ces­sion d’ar­ti­cles sur des luttes en cours à l’époque. Une excel­lente revue, de très bonne tenue même si ce numéro tient plus de l’anec­dote qu’autre chose.

[/Vin­cent Dubuc/]


dans