La Presse Anarchiste

Bibliographies critiques

En Allemagne

« Der Frei Arbeit­er » n°26 de fin juin. ̶ Fritz Oert­er dans un bel arti­cle « La force créa­trice du peu­ple » exam­ine de quelle façon elle s’est man­i­festée dans les mou­ve­ments pop­u­laires du passé et lors de la récente révo­lu­tion alle­mande, et il arrive à la con­clu­sion que la créa­tion de con­seils d’ouvriers fut en somme le seul résul­tat tan­gi­ble de ce mouvement.

Nos 27–28-29 du mois de juil­let. ̶ « La république bour­geoise en dan­ger » par R. Rock­er. Stig­ma­ti­sant le rôle infâme de la sociale démoc­ra­tie alle­mande et sa respon­s­abil­ité directe dans l’assassinat de Liebknecht et Rosa Lux­em­bourg ; « Monar­chisme et Anar­chisme » par F. Oert­er ; « Anar­chisme spir­ituel », cri­tique de l’anarchisme religieux, néo-chré­tien, qui dans cer­tains pays prend de l’extension aux dépens de l’anarchisme ratio­nal­iste et athée par A. Bierdet.

« die Aktion » (mai – juin). Une étude très réussie de F. Brup­bach­er sur « l’homme pro­lé­tarien et le pro­lé­taire philistin » ; une con­tro­verse sur Goethe et la lit­téra­ture clas­sique alle­mande, entre O. Rhüle et Pfem­fert ain­si que la sténo­gra­phie d’une intéres­sante con­férence faite sur le même sujet par Max Her­c­mann, où la valeur de toute lit­téra­ture et jugée exclu­sive­ment selon son util­ité immé­di­ate pour la cause prolétarienne.

[/Dol­ci­no/]

Angleterre

À Lon­dres, parait « Infini­to », « revue inter­na­tionale des idées indi­vid­u­al­istes », rédigée en anglais, français et russe. Les cama­rades qui font paraître ce jour­nal ne sem­blent guère fixés sur le but qu’ils pour­suiv­ent, à en juger par le n° 25 qui nous est par­venu. Le directeur est un russe, Michel N. Balka­chine (42 Whar­ton street, Lon­don, W.C.1)

« Free­dom » d’août con­tient la fin des arti­cles d’Emma Gold­man, un arti­cle con­tre « Tchitcher­ine le Grand » et la « per­sé­cu­tion des anar­chistes russ­es. Appel au tra­vail Inter­na­tion­al ». À part quelques notes sur l’Angleterre, les États-Unis et l’Allemagne, le numéro est con­sacré à com­bat­tre la Russie, occu­pa­tion habituelle des jour­naux anar­chistes com­mu­nistes en Angleterre comme ailleurs.

L’article le plus intéres­sant au point de vue con­traire, est inti­t­ulé « Fab­ri répond à Boukarine ». Boukarine, le prin­ci­pal théoricien du marx­isme en Russie, vient de pub­li­er un livre inti­t­ulé « L’Anarchisme et le Com­mu­nisme sci­en­tifique » et Lui­gi Fab­ri lui a répon­du en Ital­ie par un livre inti­t­ulé « L’Anarchie et le Com­mu­nisme sci­en­tifiques ». N’ayant reçu aucun de ces deux ouvrages, nous n’avons rien à en dire.

[/Manuel Devaldes/]

En Espagne

Depuis que la ter­ri­ble répres­sion qui a sévi dans ce pays pen­dant 2 ans s’est ralen­tie, la presse sub­ver­sive recom­mence à paraître un peu partout. Cepen­dant peu d’organes nous sont par­venus jusqu’à présent et notre compte-ren­du est donc for­cé­ment très incomplet.

À Valence, les anar­chistes syn­di­cal­istes font paraître un organe quo­ti­di­en « Sol­i­dari­dad Obr­era », et à Madrid, un heb­do­madaire de doc­trine anar­chiste et de redresse­ment syn­di­cal « Tier­ra Libra », auquel col­la­borent entre autres, José Prat, Gas­ton Lev­al, etc. De ce dernier, notons une série d’articles sur l’organisation anarchiste.

De Saragosse, nous recevons un heb­do­madaire de ten­dance indi­vid­u­al­iste et édu­ca­tion­iste « Vol­un­tad » auquel col­la­borent de nom­breux insti­tu­teurs. Les derniers numéros con­te­naient une série d’articles remar­quables de R. Rock­er : « Le courant cen­tral­iste », ain­si que plusieurs études péd­a­gogiques sans men­tion du nom de leurs auteurs, con­for­mé­ment aux principes de ce jour­nal. Il doit vouloir suiv­re par ses efforts, la voie tracée par La Mêlée et L’Idée Libre en France.

Men­tion­nons encore « Nue­va Sen­da » de Madrid

[/Dol­ci­no/]

Aux États-Unis

« The Dawn » de Seat­tle (USA) est tou­jours com­posé d’une quan­tité d’articulets et par suite dif­fi­cile à analyser. Le numéro de juin-juil­let est moins anti-russe que d’habitude. Par­mi les grands arti­cles qui ne touchent pas à cette ques­tion ou ne fait pas la cri­tique des menus événe­ments des États-Unis, sig­nalons « L’évolution de la race et le milieu » et un autre relatif à la sit­u­a­tion au Mexique.

« Free Soci­ety » organe clan­des­tin de l’anarchisme aux États-Unis, vient de reparaître après une éclipse de 4 mois. Un arti­cle de théorie « L’État », cri­tique de cette insti­tu­tion. La rubrique du mou­ve­ment inter­na­tion­al anar­chiste con­tient une let­tre de Chine du groupe anar­chiste La Voix du Peu­ple et une let­tre d’Espagne don­nant des détails sur le mou­ve­ment de ces deux pays.

Sauf un arti­cle sur la lutte du Cap­i­tal­isme con­tre de Tra­vail, aux États-Unis, le reste du jour­nal est con­sacré à com­bat­tre la Russie.

À not­er que « Free Soci­ety » blâme Emma Gold­man pour la pub­li­ca­tion de ses arti­cles con­tre les bolcheviks dans le bour­geois « New York World », unique­ment d’un point de vue oppor­tuniste d’ailleurs. « Free Soci­ety » sem­ble oubli­er que « busi­ness is business ».

[/Manuel Devaldes/]

En France

Les temps sont durs, les beaux jours sont venus : l’indifférence, l’avachissement des cama­rades en résul­tent. Et nos organes en souf­frent : prévoy­ant, le Néo-Naturien a annon­cé sa paru­tion tous les deux mois pour cette péri­ode ; la Révolte a dû sus­pendre sa paru­tion, elle rede­vient men­su­elle, à dater du 15 août (j’en repar­lerai au prochain numéro). Le réveil de l’esclave, tou­jours bien conçu et prof­itable à lire est obligé de recourir à paraître en sep­tem­bre. Tou­jours les mêmes plaintes : manque d’argent. Les cama­rades qui prof­i­tent des organes, ceux qui se per­fec­tion­nent à leur lec­ture, comme les néo­phytes qui voient enfin clair en eux-mêmes, à leur con­tact, ne peu­vent-ils pas soutenir et aider plus vail­lam­ment ceux d’entre eux qui assu­ment la dure tâche de main­tenir d’aplomb la presse libertaire ?

Et cepen­dant, des efforts nou­veaux : à Mar­seille, « Terre Libre » (André Viaud, 1 marché des Capucins) parait depuis le 20 juin. Des arti­cles de théorie, une tri­bune syn­di­cal­iste, une tri­bune espag­nole, mais aus­si place trop impor­tante aux faits locaux. D’un esprit anar­chiste vaste, accueil­lant toutes les ten­dances et les faisant toutes connaître.

À Lyon, Albin (4 rue Chau­mais) donne tou­jours ses « Cro­quis Brefs », livrés au dupli­ca­teur. Voici ceux de Devaldès ; Zis­ly, Pierre Chardon. Trop brefs, ils ne peu­vent faire con­naître les indi­vid­u­al­ités, mais seule­ment quelques aperçus, et surtout ce qu’Albin pense d’elles. J’aimerais mieux des cro­quis moins fréquents, mais moins brefs, beau­coup plus pré­cis et plus com­plets. Le cro­quis : 0,20 cts. Effort indi­vid­u­al­iste qui serait à soutenir, mais il est d’Albin, que devien­dra-t-il ? Je n’ai pu me pro­cur­er encore le dernier numéro paru de la revue Anar­chiste, mais voici le numéro d’août de L’Idée Libre. L’enquête « Peut-on vivre sans autorité ? » doit suiv­re son cours car en ce numéro, nous n’y trou­vons que la repro­duc­tion d’un arti­cle de Han Ryn­er paru dans le Jour­nal du Peu­ple : « L’Autorité », suiv­ie de com­men­taires par Loru­lot. Notons encore « La fin du Secret » du Dr Elie Gom­pers et « Les con­cep­tions récentes de l’univers et les théories de Mes­mer » par P. Vigné d’Octon. ̶ Une rubrique « Les péri­odiques » qui n’est qu’une sèche nomen­cla­ture, mais une cri­tique des « Livres », con­scien­cieuse et pré­cieuse pour celui qui ne veut acheter qu’à bon escient.

15 août 1922

[/Paul Berg­eron/]