La Presse Anarchiste

La Famine en Algérie

[/« Je voudrais ras­sur­er d’un mot mes collègues.

Il n’y a pas de famine en Algérie. »

Déc­la­ra­tion à la Chambre

de M. Abel, gou­verneur général de l’Algérie./]

Notre cama­rade Richard nous écrit d’Alger :

« Nous venons de subir une longue péri­ode de sécher­esse. Dans l’intérieur, la moitié de la pop­u­la­tion indigène crève de faim en rai­son de la pénurie des céréales et du prix exor­bi­tant qu’ont atteint ces den­rées du fait de l’effrénée spécu­la­tion qui sévit tou­jours dans ce pays. L’insécurité règne et nul n’est à l’abri d’une agres­sion dès qu’il s’éloigne des aggloméra­tions ou s’il habite une ferme isolée. 

« De nom­breux pro­jets sont pro­posés pour remédi­er à cet état de choses. Mais ce qui préoc­cupe par­ti­c­ulière­ment cer­tains esprits étroits, c’est surtout la sécu­rité et les moyens de l’imposer. On par­le de répres­sion beau­coup plus que de rav­i­taille­ment ; en l’état actuel des choses, c’est plus sim­ple et plus facile. Un bon repas de plomb apaise tous les appétits. »