La Presse Anarchiste

Souvenez-vous !

Hommes
Auriez-vous déjà oublié ?…
Juin 40
Ça ne vous rap­pelle rien ?
Souvenez-vous…
L’immense troupeau
Qui se traîne sur les routes
La peur au ventre
Cepen­dant que la mort
Tout droit
Descend du ciel
Ça ne vous rap­pelle rien ?
Hommes
En ces jours damnés
Je vous ai vus pleurer
De vraies larmes
Je vous ai vus prier Dieu
À genoux
Je vous ai vus vous couvrir
De ridicule
Ça ne vous rap­pelle rien ?
Et maintenant…
Main­tenant que je vous vois plastronner
Main­tenant que je vous entends parler
De nou­velle guerre possible
(La prochaine…)
Main­tenant, vous me faites encore
Davan­tage pitié
Con­tin­uez à oublier
Oubliez
Mais, de nouveau…
La peur vous agrip­pera aux entrailles
À genoux vous prierez Dieu
Vous vous cou­vrirez de ridicule
Vous verserez de vraies larmes
Et, cette-fois encore
Ce seront des larmes de sang.

[/Charles Ivry./]