La Presse Anarchiste

Quand on a rien à dire, on se tait…

Comme je l’ai déjà indiqué, je fais en ce moment le tour du site à la recherche d’er­reurs éventuelles. De ce fait, je rep­longe aus­si dans des revues dont je ne m’é­tais pas occupé depuis pas mal de temps. 

Je me suis donc attelé au sec­ond numéro de Notre Voix… lourde erreur. Si après ce truc, quelqu’un ose encore me dire que je n’ai pas le sens du sac­ri­fice, je ne com­prend pas. C’est long, c’est ver­beux, c’est pré­ten­tieux et ça n’a même pas l’a­van­tage de faire rire comme du Paraf-Javal. Et pour combler le tout, il y a même du Han Ryn­er : cette revue, c’est un peu mon enfer personnel.

Bref… je vais peut-être atten­dre 5 ou 6 ans avant de met­tre le numéro 3.

“Bonne” lec­ture

Vin­cent Dubuc


dans