La Presse Anarchiste

Au voleur ! à l’assassin ! au meurtrier ! Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné ; on m’a coupé la gorge : on m’a dérobé ma revue.

Chose promise, chose due, voici le troisième numéro des Pub­li­ca­tion de la Révolte et des Temps Nouveaux

Le pre­mier arti­cle revient, vous l’au­rez com­pris au titre de cette brève, sur l’ex­pul­sion de Grave du groupe édi­teur des Temps Nou­veaux. Je ne con­nais pas les cir­con­stances exactes de cette brouille, je sais juste qu’il s’est fait remer­cié à coup de pom­pes dans son auguste fonde­ment sans égard pour ses “40 ans de mil­i­tan­tisme” acharnés (les jeunes n’ont aucun respect).

Le reste pour l’in­stant est assez banal, hormis un brève pas­sage sur des nou­velles, pas très ras­sur­ante, au sujet de Kropotkine.

Autrement dit, Grave essaye de relancer quelque chose, et il est évi­dent que c’est loin d’être facile : le manque de moyens et surtout de col­lab­o­ra­teurs est cri­ant… À pro­pos, si vous pou­viez le dépan­ner en lui louant une mai­son en région parisi­enne, pas cher se serait sympa.

Bonne lec­ture

Vin­cent Dubuc


dans