La Presse Anarchiste

Le volontariat obligatoire

Cas­tro vient d’instaurer le ser­vice mil­i­taire oblig­a­toire de trois ans pour les hommes de dix-sept à quar­ante-cinq ans, et de deux ans pour les femmes. Cela per­me­t­tra d’exiger des uns et des autres la presta­tion gra­tu­ite et « volon­taire » de tra­vail où et quand le gou­verne­ment le jugera néces­saire. Pour com­mencer, ce dernier a déjà fait appel à une par­tie de la pop­u­la­tion mobil­isée pour aller tra­vailler gra­tu­ite­ment et par force à la « zafra » (récolte de canne à sucre). Pour­tant le cap­i­tal « étranger » ne gêne plus les activ­ités économiques à Cuba ; pour­tant aus­si la récolte de canne à sucre a dimin­ué d’environ quar­ante pour cent ; pour­tant encore bien des usines, qui hier absorbaient une par­tie de la main‑d’œuvre, ne tour­nent pas…

Mais les gens ne sont plus gal­vanisés par les dis­cours. Et comme en URSS, mais plus vite sem­ble-t-il, l’appareil de pro­duc­tion se paral­yse. On a beau invo­quer le social­isme, la révo­lu­tion et tout ce qu’on voudra, cela n’y change rien. Ni n’empêche que le sucre com­mence à man­quer à La Havane comme le pain à Moscou.

En com­pen­sa­tion, l’État se con­solide chaque jour, et il dis­pose d’un très bon armement.