La Presse Anarchiste

Revues en ligne

(NB. Cette arti­cle peut être con­sultée, avec ses notes et surtout le lien fonc­tion­nel, dans la rubrique « squelette » du site, vous la trou­verez dans le menu déroulant de gauche).

Pour infor­ma­tion, j’ai com­mencé à met­tre en ligne les ver­sions numérisées des revues traitées sur le site. 

Elles sont acces­si­bles sur le site inter­net archives où vous pour­rez les con­sul­ter facilement. 

C’est un tra­vail un peu long et fas­ti­dieux, je ne vais cer­taine­ment pas y con­sacr­er un temps fou, donc, ne comptez pas voir tout disponible dans une semaine ou deux… 

Il y aurait beau­coup à dire sur la mise en ligne de « nos » archives[[Je par­le des archives du mou­ve­ment anar­chiste, quelles que soient leurs formes .]], que se soit au niveau coût, disponi­bil­ité, péren­nité de l’ac­cès et surtout philoso­phie de l’hébergeur pour le cas où une solu­tion externe de stock­age est envisagée

Je ne voulais pas pass­er par une solu­tion marchande type Google, pour des raisons qui me sem­blent évi­dentes. [[Cette remar­que ne doit pas être prise pour une cri­tique envers les cama­rades qui ont choisi cette solu­tion : à cha­cun ses objec­tifs et donc à cha­cun ses solu­tions tech­niques.]]. La solu­tion de facil­ité qui aurait con­sisté à héberg­er les images sur le site de la-Presse-anar­chiste pou­vait sem­bler la plus per­ti­nente… du moins le temps que ce site existe : les prob­lèmes tech­niques exis­tent, la démo­ti­va­tion aus­si et surtout la « fin de par­cours » qui nous attend tous fini­ra par me rat­trap­er. Je ne suis plus de toute pre­mière jeunesse et comme ce site est un tra­vail per­son­nel, il est amené à dis­paraître avec son con­cep­teur (ceci dit, il me reste quelques années à faire, faut pas exagérer).

Bref, sans par­tir sur des con­sid­éra­tions philosophiques j’ai fais le choix de cette solu­tion, qui vau­dra le temps que les ser­vices d’un État mette la main dessus, en coupe l’ac­cès pour diverse rai­son (pro­téger des droits d’auteurs/éditeurs bafoués par exemple)[[Pour illus­tr­er mon pro­pos, je sig­nale que le site Gal­li­ca de la bib­lio­thèque nationale évolue et rend l’en­reg­istrement de plus en plus de revues payant, c’est le cas du Lib­er­taire par exem­ple]]… après, c’est à vous de faire les enreg­istrements, sans compter sur quelqu’un d’autre pour le faire à votre place, après tout, c’est la base même de l’a­n­ar­chisme que de s’oc­cu­per soi-même de ses pro­pres affaires.


dans