La Presse Anarchiste

Premier sourire

Les sourires de Claude
M’ont tou­jours pénétré
D’une émo­tion chaude
Et d’un plaisir sacré.

O sourire ! ô première
Envolée vers le jour !
Appel à la lumière
Et caresse à l’amour !

Quand sa lèvre s’étire
Et qu’on la voit s’ourler
De ce char­mant sourire
Où per­le un peu de lait.

Tout dans mon entourage
S’en­soleille à la fois
Pour fou­et­ter mon courage
Et ranimer ma foi…

Et mon âme s’égaie
Au spec­ta­cle troublant
D’un enfant qui bégaie
Dans son petit lit blanc.

[/P.-V. Berthi­er/]