La Presse Anarchiste

Échos et nouvelles

L’œu­vre d’une Ency­clopédie anar­chiste ayant paru indis­pens­able à quelques cama­rades, qui pensent que l’ex­is­tence d’un pareil doc­u­ment a sa rai­son d’être, car toutes les per­son­nes pour­ront y con­sul­ter les expres­sions, les ter­mes, les sujets qui fig­urent con­stam­ment dans les textes de tous les écrivains, et qui échap­pent sur le moment à ceux qui savent, et qui instru­iront ceux qui ne savent pas encore et qui désirent savoir.

Pour lancer cette œuvre, le tra­vail pré­para­toire deman­dera un cer­tain laps de temps ; pour n’en rien per­dre, nous opérerons par le for­mu­laire d’un ques­tion­naire, qui s’adressera à tous, pour que tout le monde coopère à la col­lab­o­ra­tion aux mots y désignés en répon­dant aux points de vue his­torique, économique, sci­en­tifique et, surtout, libertaire.

Tous ceux qui voudront s’in­téress­er à ce pro­jet peu­vent s’adress­er à Charles Favier, 2, rue de Kabylie.

Prière aux jour­naux de reproduire.

— O —

Pour paraître, tous les quinze jours : La Protes­ta umana, revue des sci­ences sociales, en langue ital­i­enne. Abon­nements : 7 francs l’an­née. S’adress­er au doc­teur A. Cou­ver­ti, Tunis.

À lire

Le nº2 du Mag­a­zine inter­na­tion­al, 3, place Wagram, con­tenant plusieurs arti­cles remar­quables, entre autres une poésie de Chevtchenko, Tes­ta­ment, et l’Amour, de Berthe de Suttner.
Varia

Nous avons reçu le 1er numéro du Christ anar­chiste, revue uni­ver­sal­iste, 7, rue Rev­el, à Toulon.

Ain­si que l’indique le titre, c’est un mélange de mys­ti­cisme et de social­isme. Notre époque n’est plus à ces sornettes.

Com­mu­ni­ca­tion

Un cama­rade prie nos amis, de France et de l’ex­térieur, pos­sé­dant des doc­u­ments sur le mou­ve­ment des grèves et sur le dénom­bre­ment des sans-tra­vail, de vouloir bien lui en adress­er copie aux Temps Nou­veaux, 140, rue Mouffetard.

Le same­di 13 courant, à 9 heures du soir, à la salle d’Ar­ras, grande soirée famil­iale pour ter­min­er les con­férences de Sébastien Faure.
Con­cert ; — Causerie, par Fau­re ; — Saynète ; — et, à minu­it, Bal. — Entrée : 0 F. 50.