La Presse Anarchiste

Éditorial

Les per­son­nes qui lisent régulière­ment nos édi­to­ri­aux doivent trou­ver notre poli­tique édi­to­ri­ale inco­hérente et décousue. Nous avons déclaré qu’Iztok se con­sacrait aux infor­ma­tions à car­ac­tère lib­er­taire sur les Pays de l’Est en nég­ligeant les analy­ses. Depuis trois numéros, les analy­ses ne man­quent pas dans nos pages. Nous avons annon­cé (c’é­tait une erreur, il est vrai) la dis­pari­tion de l’édi­tion. française, pour sor­tir nor­male­ment un numéro six mois plus tard. Nous avons annon­cé notre rétrogra­da­tion à l’im­pres­sion à la ronéo, pour pub­li­er immé­di­ate­ment après un lux­ueux numéro hors série de 64 pages en off­set. Une seule con­stante, depuis le début nous pub­lions deux numéros par an, l’un en mars et l’autre en septembre. 

Cette inco­hérence n’est qu’ap­par­ente, et elle est due à nos ten­ta­tives d’établir un pro­gramme clair et pré­cis à long terme. Mais chaque numéro dépend d’un cer­tain nom­bre de fac­teurs que nous ne con­trôlons que très par­tielle­ment : notre sit­u­a­tion finan­cière, les infor­ma­tions que nous pou­vons recueil­lir, l’ac­tu­al­ité à l’Est, les arti­cles que les mem­bres de la revue peu­vent écrire ou se pro­cur­er. Tout cela nous empêche de faire des prévi­sions pré­cis­es, même d’un numéro sur l’autre. Mais les grands cadres de notre action sont défi­nis : pour­suiv­re la pub­li­ca­tion de l’édi­tion bul­gare comme actuelle­ment, pub­li­er des brochures en langues de l’Est en fonc­tion de nos oppor­tu­nités de tra­duc­tion et de dif­fu­sion, con­tin­uer à pub­li­er la revue en français tous les six mois, mais sous la forme et avec le con­tenu que nous per­me­t­trons nos moyens et nos pos­si­bil­ités. Nous ne savons pas com­ment sera le numéro de sep­tem­bre et ce qu’il con­tien­dra, mais nous savons qu’il sera publié. 

Pour tous ceux que nos activ­ités chao­tiques ont déroutés, voici un bilan de nos activ­ités d’édi­tion : Iztok bul­gare a eu 18 numéros, le pre­mier en décem­bre 1975, le dernier en date en décem­bre 1982. Iztok polon­ais a eu deux numéros ; le pre­mier en décem­bre 1980, le deux­ième en août 1981. Iztok roumain nº1 date de novem­bre 81, Iztok alle­mand nº1 d’avril 82, Iztok hon­grois nº1 de juil­let 82. Ce même mois, nous avons repris en pho­to­copie « Qu’est-ce que l’a­n­ar­chie ? » de Kropotkine en russe. Le nº0 d’Iz­tok en français date de sep­tem­bre 1979, le nº1 de mars 80, le nº2 de sep­tem­bre 80, le nº3 de mars 81, le nº4 de sep­tem­bre 81, le nº5 de mars 82, le nº6 de mars 83. Il y a eu un numéro spé­cial « Con­sen­sus, Dis­si­dence, Répres­sion » en jan­vi­er 1980, un sup­plé­ment au nº2 avec des textes d’août 80 de Gdan­sk, et un numéro hors série de 64 p. en sep­tem­bre 1982. Seuls les nº2 et 6 et le nºhors série sont encore disponibles. 

En con­clu­sion, des chiffres : les édi­tions en bul­gare, polon­ais, roumain, alle­mand, hon­grois, sont financées par nous-mêmes à 90%; l’édi­tion française, la seule payante est en déficit chronique. La vente d’un numéro nous rap­porte en moyenne la moitié de ce qu’il a coûté.