La Presse Anarchiste

Le vertige du succès

Nous avons le ver­tige du suc­cès : le nom­bre crois­sant d’ar­ti­cles ou d’in­for­ma­tions dont nous dis­posons, la néces­sité d’amélior­er la présen­ta­tion — jusqu’au­jour­d’hui arti­sanale — de la revue et un ren­force­ment en nom­bre et en com­pé­tence tech­nique du groupe édi­teur nous ont amené à mod­i­fi­er notre for­mule pour essay­er d’aug­menter notre audience.

Les grandes lignes de nos pro­jets sont les suivantes :
— 1. La maque­tte intérieure et extérieure de la revue sont raje­u­nies, les textes sont photocomposés.
— 2. La péri­od­ic­ité devient trimestrielle à par­tir de 1986 : mars, juin, sep­tem­bre et décem­bre. Les numéros de mars, sep­tem­bre et décem­bre con­tin­ueront la for­mule actuelle. Le numéro de juin sera con­sti­tué d’un dossier sur un thème par­ti­c­uli­er ou d’une brochure, pour pou­voir être dif­fusé toute l’an­née et pour pal­li­er les dif­fi­cultés de dif­fu­sion tra­di­tion­nelles à la veille des vacances d’été.

Dans l’im­mé­di­at, pour des raisons finan­cières, ce numéro de juin ne sera pas dif­fusé en librairie mais envoyé unique­ment aux abon­nés. Avis aux ama­teurs de col­lec­tions complètes.

- 3. La revue sera divisée en deux par­ties : les arti­cles généraux et les rubriques régulières (Nou­velles du front, sur les activ­ités lib­er­taires à l’Est, Comptes ren­dus sur les livres, films, etc. qu’il nous sem­ble intéres­sant de sig­naler, Ques­tion nationale, Sol­i­dar­ité sur les prob­lèmes de répres­sion, etc.).
— 4. Une Let­tre apéri­odique est en pro­jet. Elle nous per­me­t­tra de mieux coller à l’ac­tu­al­ité si néces­saire et de pub­li­er un cer­tain nom­bre d’in­for­ma­tions (livres, répres­sion, brèves, etc.) qui ne peu­vent entr­er dans la revue pour des ques­tions de place ou de délais. Cette let­tre ne sera dif­fusée que sur abonnement.

Cet effort que nous entre­prenons pour ten­ter d’aug­menter l’in­for­ma­tion et l’analyse sur les pays de l’Est ne sera payant que s’il ren­con­tre un écho. Nous deman­dons à nos lecteurs et aux per­son­nes intéressées par les prob­lèmes des pays de l’Est au sens large, dans une per­spec­tive lib­er­taire, de soutenir avec nous cette nou­velle for­mule. Les moyens sont sim­ples : abon­nez-vous, recueillez des abon­nements autour de vous, dif­fusez la revue, faites-la con­naître (des affichettes sont mis­es gra­tu­ite­ment à la dis­po­si­tion des per­son­nes intéressées), trans­met­tez-nous des arti­cles ou des informations.

Post-scriptum

À par­tir de ce numéro 11, Iztok change donc de for­mule. Mais pas d’ori­en­ta­tion ni de visée ; et là, force est d’a­ban­don­ner le lyrisme stal­in­ien qui, même pas­tiché, fait froid dans le dos. Le sous-titre demeure : Revue lib­er­taire sur les pays de l’Est. Lib­er­taire, par oppo­si­tion à autori­taire, dans une per­spec­tive cri­tique à l’é­gard non seule­ment des modes de dom­i­na­tion, mais aus­si, lorsqu’il le faut, des moyens de libéra­tion. Au sens anar­chiste du mot, loin des dérives libérales et post-marx­istes. Loin égale­ment des pesan­teurs et des rigid­ités idéologiques, parce qu’aus­si proche que pos­si­ble des ten­sions cri­tiques qui tra­versent et boule­versent les réal­ités mul­ti­formes et sou­vent décon­cer­tantes des pays du social­isme réelle­ment inex­is­tant. Par les temps de crise (économique, sym­bol­ique, etc.) que nous vivons, il nous a sem­blé bon de le rappeler.