La Presse Anarchiste

Psycho-synthèse

  1. La vie est un cauchemar entre deux néants [[La genèse ou la mor­tal­ité ; le désir ou l’il­lu­sion.]] ou un rêve éveil­lé qui est le réveil de la mort ou le présent de la vie future !
  2. Je suis né ou illuminé.
  3. J’écris avec mon sang sous la dic­tée de l’Esprit.
  4. Élever un être humain, voilà la tâche que la nature humaine s’est assignée en créant l’homme. Voilà le véri­ta­ble prob­lème de l’homme dont la solu­tion est eth­nique ou, pédagogique.
  5. Il vaut mieux élever un être humain que de le met­tre au monde, parce que l’homme mal élevé est mort-né.
  6. La paix con­struc­tive [[Eth­nique ou péd­a­gogique.]] passe avant tout parce qu’elle sur­passe toute intel­li­gence et prime la force destructive.
  7. La valeur de l’homme ne réside pas dans ce qu’il A, mais dans ce qu’il EST, dans la pos­ses­sion de soi, plus pré­cieuse que tous les biens de ce monde.
  8. J’ai loué moi-même la comédie de ma vie tragique.
  9. Un jour, ma pen­sée s’ou­vrit comme une fleur. Et moi je me sen­tais mourir : toute ma vie allait en elle.
  10. La pro­priété de l’U­NIQUE est la pos­ses­sion de soi.

Camille Spiess