La Presse Anarchiste

Notules sur le mouvement naturiste

(Péri­odiques de langue espagnole)

Helios, — (n° juil­let 1922). Compte-ren­du longue­ment rédigé d’une impor­tante « Asem­blea natur­ista » tenue récem­ment, laque­lle a con­clu que le Natur­isme est une école sci­en­tifique et pra­tique ayant pour objet l’étude des lois naturelles, comme but la per­fec­tion de la vie humaine en toutes ses man­i­fes­ta­tions ; le natur­isme comme philoso­phie éthique défend le pro­grès indéfi­ni de l’humanité et pra­tique les ver­tus fon­da­men­tales que sont la jus­tice, la sol­i­dar­ité, la bon­té, la tolérance.

Ladite assem­blée a pré­con­isé comme moyens effi­caces de pro­pa­gande et de réal­i­sa­tion de l’idéal végé­tarien-natur­iste, l’établissement de 1° une Uni­ver­sité natur­iste ; 2° sana­to­ria natur­istes ; 3°écoles enfan­tines régies par les principes natur­istes ; 4° colonies agri­coles naturistes.

De nom­breux arti­cles et études de quelques doc­teurs naturistes.

« Helios » paraît à Valen­cia (Espagne)

« El Natur­ista » (Valen­cia-Car­let) (n° du 30 mayo 1922) : des dessins et de justes cri­tiques sur et con­tre les cours­es de tau­reaux, vic­times avec les chevaux, qui y pren­nent part mal­gré eux ; jeux et réjouis­sances nationales entachées de quelque bar­barie, et chers à l’Espagne aris­to­cra­tique et bour­geoise, comme l’on sait.

Con­tre le « noble (?!) art de la tau­ro­machie », les protes­ta­tions ne seront jamais assez fortes.

N° du 20 juni 22 – à côté d’études d’un grand intérêt, une vivante chronique des livrets, brochures, revues et péri­odiques trai­tant des con­cep­tions natur­istes, lib­er­taires et ido-espérantistes.

Et dans ces notes, nous relevons l’existence d’autres revues natur­istes, « Hes­peris », et « Natur­is­mo » à Bercelonne ; « Salud y Pre­na » et « Salud y natu­ra » à Rosario (Argen­tine), « Nue­va Cien­ca » et « Pro vida » à la Have (Cuba) etc.

[/Henri Zis­ly/]