La Presse Anarchiste

En Espagne

L’at­ten­tat de Mar­seille a refoulé au sec­ond plan de l’ac­tu­al­ité jour­nal­is­tique les événe­ments d’Es­pagne, dont l’en­ver­gure est cepen­dant tout autre.

Les nou­velles col­portées par la grande presse sont rares et sou­vent con­tra­dic­toires. On ne peut tir­er, quant à présent, aucune con­clu­sion du mou­ve­ment qui se déroule de l’autre côté des Pyrénées.

Il sem­ble acquis cepen­dant que le Par­ti social­iste ait voulu user de la grève générale pour faire échec à la for­ma­tion min­istérielle du rad­i­cal Ler­roux, ral­lié à une sorte de fas­cisme centre-droit.

Nos cama­rades de la Fédéra­tion ibérique et les tra­vailleurs groupés dans la Con­fédéra­tion Nationale du Tra­vail n’ont pas voulu se prêter à ce jeu de poli­tique pure. Ils n’en­ten­dent pas gaspiller des forces et des éner­gies pro­lé­tari­ennes pour des objec­tifs mis­érables, se réser­vant d’a­gir, à leur heure, dans des con­di­tions choisies, pour des fins révolutionnaires.

Le mou­ve­ment poli­tique sem­ble du reste avoir fait long feu. Ce qui était à prévoir.