La Presse Anarchiste

Les Jacobins s’en vont

Les citoyens Ran­vi­er, Vail­lant et quelques autres délégués au Con­grès de la Haye, qui y ont voté avec la majorité, vien­nent de pub­li­er une brochure dans laque­lle ils annon­cent qu’ils se retirent de l’Internationale.

Ces citoyens sont des jacobins, des poli­tiques autori­taires ; c’est dire qu’il n’y a rien de com­mun entre leur manière de con­cevoir la révo­lu­tion et la nôtre. Et cepen­dant ils por­tent sur Karl Marx et le Con­grès de la Haye un juge­ment aus­si sévère que celui de la minorité social­iste fédéraliste.

Ils accusent Marx de s’être servi d’eux con­tre la minorité, et de les avoir ensuite joués par le vote qui a trans­féré le Con­seil général en Amérique. Ce trans­fert leur a ouvert les yeux sur les visées de Karl Marx, qui voulait absol­u­ment garder le Con­seil général sous son influ­ence per­son­nelle, et qui a imag­iné de le plac­er à New-York, sous la direc­tion de son homme-lige, le capo­ral Sorge, comme l’appelait un délégué anglais au Con­grès de la Haye, parce que si le Con­seil général était resté à Lon­dres, Marx courait le risque de voir les ouvri­ers anglais et les réfugiés français y pren­dre la haute main.

Et voilà ce que dis­ent une par­tie de ceux qui se sont aidés à faire le coup d’État de la Haye. Dépités de s’être vu jouer, ils vien­nent révéler le secret de la comédie, pour employ­er leurs pro­pres expres­sions. C’est très édi­fi­ant, en vérité.

Du moins ces jacobins sont logiques. Ils avaient rêvé de trans­former l’Internationale en une asso­ci­a­tion poli­tique, instru­ment dis­ci­pliné entre les mains de quelques chefs, futurs hommes d’État de la révo­lu­tion, Ils n’y ont pas réus­si, – ils se retirent : à la bonne heure. 

Débar­rassée des jacobins, il ne reste plus à l’Internationale d’autres enne­mis intérieurs que la coterie de Marx. Mais, si nous jugeons par ce qui se passe dans toutes les fédéra­tions, cette coterie est réduite à l’impuissance, et toutes ses manœu­vres souter­raines ne lui per­me­t­tront pas de res­saisir une autorité que la déc­la­ra­tion de la minorité de la Haye a brisée pour jamais.