La Presse Anarchiste

Étiquette : Répression

  • Nouvelles du « front russe »

    Nouvelles du « front russe »

    Les phares de l’ac­tu­al­ité restant braqués sur l’Afghanistan et Sakharov on oublierait presque tous les résis­tants sur lesquels la répres­sion s’a­bat quo­ti­di­en­nement. Celle-ci nous sem­ble avoir atteint des som­mets au mois d’oc­to­bre dernier : 4/10/79 Gor­ki : Le psy­chi­a­tre Alexan­dre Volo­chonovitch, asso­cié à la « Com­mis­sion d’en­quête sur l’emploi de la psy­chi­a­trie à des fins poli­tiques », et qui…

  • Solidarité internationale entre les pays de l’Est

    Solidarité internationale entre les pays de l’Est

    Les évène­ments de Hon­grie en 1956 et de Tché­coslo­vaquie en 1968 ont mon­tré que le prob­lème de la dom­i­na­tion sovié­tique en Europe de l’Est ne peut être résolu unique­ment au niveau d’une nation. Le sort de chaque pays « com­mu­niste » est lié à celui de ses voisins et à l’URSS même. Aus­si les con­tacts inter­na­tionaux entre…

  • Ces hommes qu’on emprisonne

    Ces hommes qu’on emprisonne

    Trop de Français, à com­mencer par bien des par­lemen­taires, croient pou­voir se don­ner bonne con­science et esquiver toute dis­cus­sion sur une des plus douloureuses injus­tices de notre époque en affir­mant : « Vos objecteurs de con­science, ce sont tous des aso­ci­aux, des tire-au-flanc, des lâch­es, puisqu’ils veu­lent se sous­traire à leurs respon­s­abil­ités au sein de la com­mu­nauté,…

  • « Secours aux objecteurs de conscience »

    « Secours aux objecteurs de conscience »

    Ce sera la dénom­i­na­tion de l’organisme que nous créons en même temps que cet heb­do­madaire. Retenez ce nom, qu’il reten­tisse à vos oreilles, et soyez prêts à répon­dre à nos appels. Les vile­nies, dans ce pays désaxé, sont évidem­ment nom­breuses ; à les dénon­cer com­plète­ment nous rem­pliri­ons les pages de « Liberté ». Par-dessus toutes il y a…

  • Chronique du mois

    Chronique du mois

    Ce mois-ci, la « bagarre de Ménil­montant » a ouvert le feu des cas de révolte. Varo­cot, Niquet et Méreaux ont été les vic­times de la bru­tal­ité de la police en atten­dant qu’ils le soient, comme com­pen­sa­tion, de la ris­i­ble mas­ca­rade qui prend pour nom Tri­bunal. Néan­moins, Méreaux a eu la sat­is­fac­tion de mon­tr­er aux dignes servi­teurs…