La Presse Anarchiste

Catégorie : Iztok n°18/19 (juin 1990)

  • Un message de Radio Pékin

    [(Ce qui suit serait un texte dif­fusé sur Radio Pékin (dans le cadre de ses émis­sions inter­na­tionales) le 4 juin 1989, à 13 heures. Il a été enreg­istré, à l’é­tranger, et retran­scrit par deux par­ti­c­uliers, puis trans­mis par eux par la voie d’une mes­sagerie infor­ma­tique inter­na­tionale. Il s’ag­it du mes­sage lu à l’an­tenne, en anglais,…

  • Heurs et malheurs du mouvement étudiant chinois en France

    Les cen­taines de mil­liers de Péki­nois qui ont paralysé la cap­i­tale chi­noise pen­dant plusieurs semaines, en mai et juin derniers, avant d’être impi­toy­able­ment réprimés par les chars de l’ar­mée, ont béné­fi­cié d’un mou­ve­ment de sou­tien con­sid­érable de toutes les com­mu­nautés chi­nois­es dis­séminées de par le monde. Cette sol­i­dar­ité a été volon­taire, rapi­de et efficace. On…

  • « Kouhao » et « Biaoyu »

    Expres­sion con­den­sée d’é­mo­tions, d’indig­na­tions et d’ex­i­gences saisies sur le vif, les slo­gans résu­ment un mou­ve­ment pop­u­laire en un rac­cour­ci idéal. Ceux que nous pro­posons ici — kouhao scan­dés à haute voix ou biaoyu inscrits sur des ban­deroles — ont été tirés d’une col­lec­tion dont nous n’avons pu, mal­heureuse­ment, iden­ti­fi­er la source, le doc­u­ment util­isé n’indi­quant…

  • Manifeste des grévistes de la faim volontaires des établissements d’enseignement supérieur de la capitale

    À tous nos compatriotes : Dans le pro­longe­ment des man­i­fes­ta­tions d’im­mense enver­gure de ces jours derniers, nous pour­suiv­ons, aujour­d’hui, la lutte par une grève de la faim sur la place Tian’anmen. Les raisons de la grève de la faim : pro­test­er con­tre l’in­dif­férente et l’in­sen­si­bil­ité du gou­verne­ment à l’é­gard de la grève des cours menée par les étu­di­ants…

  • Manifeste de la grève de la faim

    Dans la bril­lante lumière du soleil de ce mois de mai, nous avons entamé une grève de la faim. À cet instant du print­emps de la vie, le plus beau de l’âge, nous sommes con­traints d’a­ban­don­ner der­rière nous tout ce que la vie offre de meilleur. Toute­fois, ce n’est vrai­ment pas de bonne grâce que…

  • Liste des bénéficiaires du népotisme

    1) Directeur du départe­ment de poli­tique générale de l’Ar­mée pop­u­laire de libéra­tion : Yang Baib­ing (frère cadet de Yang Shangkun); 2) Chef de l’é­tat-major de l’Ar­mée pop­u­laire de libéra­tion : Chi Haot­ian (gen­dre de Yang Shangkun); 3) Mem­bre du comité per­ma­nent du Bureau poli­tique : Jiang Zemin (gen­dre de Li Xiannian); 4) Directeur général de la com­pag­nie Huamei…

  • Calendrier accusateur

    Same­di 15 avril – Annonce du décès de Hu Yaobang, ancien secré­taire général du Par­ti com­mu­niste, démis de ses fonc­tions le 16 jan­vi­er 1987. Un « infarc­tus mas­sif du myocarde » l’au­rait emporté (il avait, dira-t-on, été vic­time d’une pre­mière crise car­diaque au cours d’une réu­nion du Bureau poli­tique, le 8 avril). La nuit même, des étu­di­ants…

  • D’un printemps à l’autre (1979/1989)

    Entre le « Print­emps de Pékin » de 1978–1979 [[Sur ce point, voir : Huang S., A. Pino, L Epstein, Un bol de nids d’hi­ron­delles ne fait pas le print­emps de Pékin, Bib­lio­thèque asi­a­tique, Chris­t­ian Bour­go­is édi­teur, Paris, 1980 ; V. Sidane, Le Print­emps de Pékin (oppo­si­tions démoc­ra­tiques en Chine, novem­bre 1978-mars 1980), col­lec­tion archives, Gal­li­mard-Jul­liard, Paris, 1980.]] et…

  • Un empire miné par la crise

    Lorsque la cor­rup­tion ronge l’Em­pire, l’empereur perd le man­dat du ciel [tian­ming]. Il est alors temps de le lui retir­er ce qui, en chi­nois, se dit gem­ing et sig­ni­fie aujour­d’hui « révo­lu­tion ». En cette année du Bicen­te­naire de 1789, seuls les jeunes Chi­nois rassem­blés sur la place Tian’an­men ont su célébr­er digne­ment l’événe­ment. Mal­heureuse­ment, cette révo­lu­tion…

  • Le déclin de la dynaste Deng

    Les années 80 vivront dans la mémoire des Chi­nois, et dans celle de l’opin­ion publique inter­na­tionale, comme les années de la gloire de Deng Xiaop­ing et comme celles de son déclin. Les années de sa gloire, parce que le Sichua­nais aura, aux yeux de ses sujets, incar­né la fin du maoïsme, c’est-à-dire la nais­sance d’une…