La Presse Anarchiste

Catégorie : Défense de l'Homme n°2 (novembre 1948)

  • Où va le monde ?

    BULLETIN DE SANTÉ. — Novem­bre, comme les mois qui l’ont précédé, a apporté au monde plus d’ag­i­ta­tion et de heurts que de raisons d’e­spér­er ou, pour par­ler le lan­gage des diplo­mates, plus de ten­sion que d’a­paise­ments. Fera-t-on la guerre aujour­d’hui, demain, après-demain ? Les hommes vivent dans cette expec­ta­tive, mi-scep­tiques, mi-résignés. Si l’or­age s’a­paise, les malins…

  • Nous n’acceptons pas !

    Tu as peut-être rai­son, mon ami. Tu as peut-être rai­son de me dire que nos faibles cris ne chang­eront rien dans l’aveu­gle marche en avant de ce monde de sang et de larmes. Je pense aux années écoulées et je con­tem­ple som­bre­ment la foule innom­brable des êtres tor­turés, morts dans les pris­ons, dans les camps,…

  • Gênant

    Sur le pont de l’Archevêché y à un réverbère. C’est de là que je me suis jeté un soir d’été de l’an­née dernière. Y a un réver­bère éteint, mais… c’est un beau coin. … … … … Pour venir au monde, il faut savoir bien viser. Moi, j’avais le grand défaut de taper à côté. Y avait de tout dans la…

  • Les vérités profanes et l’autorité des surhommes

    I De tout temps, il s’est fondé des sectes, des églis­es ou des par­tis qui se sont pro­posé de men­er le monde par des doc­trines, dont la vérité, proclamée indis­cutable, ne devait pas être mise en question. Jusqu’à l’époque con­tem­po­raine, ces doc­trines étaient à car­ac­tère mys­tique et religieux. Toutes con­sid­éraient l’homme comme fail­li­ble, et sa…

  • Projection dans l’infini

    Je demande aux lecteurs qui m’en­ten­dent de m’ex­cuser. La cause est la suiv­ante : je n’ai rien à dire présen­te­ment sur un film en par­ti­c­uli­er. En effet, pas une seule réal­i­sa­tion ciné­matographique récente ne me sem­ble apporter quelque chose de très val­able et de pro­pre à l’en­richisse­ment du lan­gage des images. De très intéres­santes œuvres se…

  • Bravo ! Garry Davis

    Que l’Or­gan­i­sa­tion des Nations Unies en son Palais de Chail­lot soit une autre « cav­erne des brig­ands impéri­al­istes », on s’en doutait bien. Ni le battage pub­lic­i­taire, ni les pal­abres, ni les tonnes de doc­u­ments que pro­duisent les polichinelles ver­beux de cette nou­velle « Table verte » n’ar­rivent à leur con­fér­er le moin­dre crédit. Encore cette fois n’avons-nous pas,…

  • Feu la liberté de la presse

    Entre toutes les lib­ertés qu’il est de bon ton d’aller défendre péri­odique­ment en flir­tant avec des espoirs de dis­tinc­tions posthumes autant qu’honorifiques ( C’est telle­ment vrai que les États-Unis, qui sont à la veille d’un rap­proche­ment avec l’Es­pagne de Fran­co en vue de la faire par­ticiper à leurs côtés à la prochaine petite expli­ca­tion mon­di­ale, et…

  • Histoires vécues du jour et de la nuit

    Le sérum de la vérité On en par­le beau­coup de ce sérum, en ces temps de men­songes. Cer­tains le jugent indis­pens­able pour faire sor­tir la vérité du puits où elle s’ob­s­tine à demeur­er. Et quand cette vérité est de nature à sat­is­faire les intérêts de nos maîtres, et dans ce cas-là seule­ment, on admin­istre au…

  • À la conférence syndicaliste

    Il est l’heure de met­tre sous presse et, n’ayant pu suiv­re les débats jusqu’à la fin, nous sommes dans l’im­pos­si­bil­ité d’indi­quer ce qui a été exacte­ment décidé à la con­férence syn­di­cal­iste organ­isée les 20 et 21 novem­bre par le Comité Nation­al des Syn­di­cats Autonomes. Cer­taines minorités présentes ne sem­blaient pas avoir une notion très pré­cise…

  • Le progrès technique

    Il n’y a pas lieu de croire ou de ne pas croire au Pro­grès. Le Pro­grès est un fait si l’on résume par ce mot l’ensem­ble de cer­tains aspects et des phas­es du développe­ment humain : pro­grès indi­vidu­el, si l’on songe que les hommes d’au­jour­d’hui sont dif­férents à beau­coup d’é­gards de leurs ancêtres ; pro­grès social, si…