La Presse Anarchiste

À nos amis

Sem­blable à la matière qui se trans­forme éter­nelle­ment sous l’in­flu­ence des agents extérieurs, l’idée, elle, évolue con­tin­uelle­ment sous la poussée des évène­ments et des découvertes.

Il est donc impos­si­ble de vous dire, cama­rades, la ligne de con­duite que nous suiv­rons, étant con­va­in­cus que se trac­er un pro­gramme, quel qu’il soit, c’est dire : « Lorsque nous aurons atteints le but que nous fixons aujour­d’hui, l’hu­man­ité sta­tion­nera dans l’ul­time per­fec­tion. Elle ne pour­ra pas aller plus loin. » Éla­bor­er un pro­gramme, c’est dire cela con­traire­ment à la philoso­phie et à la sci­ence qui nous appren­nent que la matière est per­pétuelle­ment trans­formable et perfectible.

Voilà pourquoi nous nous affir­mons anar­chistes, — l’A­n­ar­chie étant une néga­tion de l’au­torité et non un sys­tème, — voilà pourquoi toutes les opin­ions nou­velles trou­veront place dans l’Autonomie indi­vidu­elle.

« Mais, nous direz-vous, pour une ques­tion de tac­tique, pour votre revue par exem­ple, ne pour­riez-vous nous assur­er si elle sera théorique ou de com­bat ? » Non. Si à présent nous pen­sons que crier à tous les échos mort aux bour­geois ! c’est don­ner des coups d’épée dans l’eau, il peut sur­gir d’un moment à l’autre un inci­dent quel­conque qui, cer­taine­ment, ferait chang­er notre manière de voir. Mais, chers lecteurs et com­pagnons, jusqu’à là, vous pou­vez croire que notre organe sera une tri­bune des idées anar­chistes, con­tra­dic­toires peut-être, se choquant prob­a­ble­ment, mais, par cela même, intéres­sant n’en doutez pas.

La Rédac­tion


Dans le même numéro :


Thèmes


Si vous avez des corrections à apporter, n’hésitez pas à les signaler (problème d’orthographe, de mise en page, de liens défectueux…

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom