La Presse Anarchiste

Appel à l’etablissement de relations Est-Est

[(Le doc­u­ment ci-dessous est extrait du n°1 de ABC Les cahiers du paci­fisme : La paix froide et autres ques­tions brûlantes pub­lié à Ljubl­jana cet automne 1986. 11 s’ag­it d’un recueil de textes, arti­cles, péti­tions retraçant l’his­toire du jeune mou­ve­ment paci­fiste indépen­dant de Slovénie, sur lequel nous revien­drons plus ample­ment dans un autre numéro. L’ap­pel ci-dessous con­cerne tous les pays de l’Est ; il témoigne d’une prise de con­science assez récente : celle de la néces­sité d’une coopéra­tion Est-Est.)]

Entre les activ­ités indépen­dantes, non-gou­verne­men­tales, dans les dif­férents pays de l’Est, il n’y a pour ain­si dire aucun lien — con­traire­ment aux rela­tions rel­a­tive­ment intens­es qui exis­tent entre l’Est et l’Ouest.

Les hommes, lorsqu’ils tra­vail­lent seuls, cha­cun pour soi, ont beau­coup de dif­fi­cultés pour se com­pren­dre, et ceci est égale­ment vrai pour nos pays.

Dans la plu­part des cas, jusqu’i­ci, ce que nous arriv­ions seule­ment à réalis­er dans notre Europe social­iste, était l’étab­lisse­ment de con­tacts Est-Est sur la base de rela­tions per­son­nelles, en prof­i­tant des divers­es pos­si­bil­ités de voy­ages qui peu­vent se présen­ter, mais nous réfléchissons aujour­d’hui à d’autres formes de coopéra­tion effi­cace d’une portée plus grande (telles que des déc­la­ra­tions com­munes, des ren­con­tres inter­na­tionales, etc…).

Nous pen­sons que le pre­mier pas, que nous pour­rions aisé­ment franchir, con­sis­terait déjà à expli­quer les uns aux autres la sit­u­a­tion dans nos pays respec­tifs, et à essay­er de com­pren­dre cha­cun les expéri­ences des autres. Les domaines dans lesquels nous pou­vons plac­er notre action sont ceux des droits de l’homme, du refus du ser­vice mil­i­taire, de l’é­colo­gie, de la con­di­tion fémi­nine, de l’analyse économique et de la créa­tion artis­tique ; sans oubli­er bien sûr la ques­tion du désarmement.

Un réseau Est-Est per­me­t­trait aus­si une médi­a­tion des expres­sions de sol­i­dar­ité, et nous don­nerait ain­si le courage et la force néces­saires à l’en­gage­ment pour la lib­erté poli­tique, sociale et cul­turelle dans les pays de l’Est.

Cet appel, bien enten­du, n’ex­clut pas les con­tacts Est-Ouest, qui au con­traire se dévelop­peraient encore mieux en nous aidant à établir ces rela­tions Est-Est.

Nous vous deman­dons de réfléchir à la réal­i­sa­tion con­crète de cet appel et de rechercher dans chaque État les pos­si­bil­ités spé­ci­fiques qui la permettraient.

Ce texte a été écrit et signé en août 86 par des mem­bres indi­vidu­els des mou­ve­ments paci­fistes indépen­dants de Yougoslavie, de RDA et de Pologne.

(tra­duc­tion Iztok)