La Presse Anarchiste

Catégorie : Noir & Rouge n°7/8 (été/automne 1957 ?)

  • Michel Bakounine et la Franc-maçonnerie

    Max Net­t­lau nous apprend que Bak­ou­nine fut, au cours de son séjour à Flo­rence, dans les années 1864–65, en rela­tion avec des francs-maçons influ­ents. Il était obnubilé par le pro­jet d’une organ­i­sa­tion ouvrière qui aurait joué pour la révo­lu­tion sociale le rôle que la Franc-maçon­ner­ie avait joué pour la Révolution bour­geoise. C’est dans cet esprit qu’il fon­da…

  • Nationalisme ou anarchisme

    Au terme de cette étude quelques con­clu­sions s’imposent : 1°) Le nation­al­isme poli­tique, économique et cul­turel est peut-être le phénomène le plus impor­tant, tout au moins le plus vis­i­ble de la société contemporaine. 2°) Le mou­ve­ment ouvri­er n’échappe pas à la divi­sion en nations ― et les séparations ver­ti­cales en nations se révè­lent, en règle générale, plus fortes que les…

  • Psychose nationale

    Kropotkine il y a 50 ans con­sid­érait que la dis­cus­sion Bakounine-Mazzini (1868) mar­quait : « La fin des conspirations révo­lu­tion­naires pure­ment poli­tiques avec le but d’une liberté nationale, et le com­mence­ment des révo­lu­tions sociales, au même titre que la fin de ce social­isme sen­ti­men­tal et chrétien et le début du com­mu­nisme athéiste et réaliste ». Force nous est…

  • Avenir des Nations

    Solidité des structures étatiques nationales Le nom­bre des États-nations ne fait que se mul­ti­pli­er depuis les temps mod­ernes de façon évi­dente. Pou­vons-nous déceler dès à présent des signes indi­quant des regroupe­ments futurs ? Nous avons vu que ce n’est pas toujours de leur pro­pre mou­ve­ment que les nations se sépar­ent car les impéri­al­ismes ten­dent à mul­ti­pli­er leur nom­bre quand…

  • Aspects actuels

    États multinationaux À côté des États nationaux dont la devise pourrait être celle qu’ont voulu se don­ner les Indonésiens : « Une seule nation, Un seul peu­ple, Une seule langue » a paru une autre caté­gorie d’É­tats. Des États où l’as­sim­i­la­tion lin­guis­tique, cul­turelle, nationale des minorités à la majorité n’é­tait pas recher­chée. Le type en est la Suisse où chaque…

  • Procédés de formation

    Survivances d’États de type ancien En règle générale les États contemporains ont tous pris une forme nationale après être passés par dif­férents stades. Bien que nous viv­ions à l’ère du grand cap­i­tal­isme, de mono­pole ou d’É­tat, de nom­breux peu­ples sont restés à un stade féo­dal pré­cap­i­tal­iste ou même esclavagiste, ou encore com­mu­niste prim­i­tif. De même certaines sociétés…

  • État — Nation — Peuple

    La vieille opin­ion qui attribue la créa­tion de l’État nation­al­iste à l’éveil de la con­science nationale du peu­ple n’est qu’un con­te de fées, très utile aux pro­tag­o­nistes de l’idée de l’É­tat nation­al, mais néan­moins faux. LA NATION N’EST PAS LA CAUSE, MAIS LE RÉSULTAT, DE L’ÉTAT. C’EST L’ÉTAT QUI CRÉE LA NATION, NON LA NATION QUI CRÉE L’ÉTAT. En…

  • Fondements de la nation

    Formation de l’État national Partie d’une ville l’u­nité poli­tique de base s’est, à travers les siè­cles, agrandie aux mesures de l’É­tat régional à l’aube des temps mod­ernes (Bour­gogne, Milanais, Toscane, Deux-Siciles, Bav­ière, Bran­de­bourg, Moscovie, Aoudh, etc.) puis, iné­gale­ment vite suiv­ant les pays, à celles de l’É­tat nation­al (France, Angleterre, Espagne, etc.). Depuis un siè­cle et…

  • La multiplication des nations au XXe siècle

    Ce sont les deux guer­res mon­di­ales, qui, son­nant le glas, la première des empires con­ti­nen­taux et la sec­onde des empires colo­ni­aux, ont mul­ti­plié le nom­bre des nations indépendantes. Première Guerre mondiale et wilsonisme Chaque bel­ligérant a voulu promet­tre la lib­erté aux peuples asservis par ses enne­mis et a même été contraint par­fois de ménag­er ceux qu’il…

  • L’exemple irlandais

    Une lutte séculaire pour l’indépendance De tous les peu­ples opprimés, l’un fit particulièrement preuve d’une per­sévérance tenace et d’une ingéniosité sans cesse renou­velée dans la lutte pour sa libération : c’est le peu­ple irlandais. Et son his­toire est un livre ouvert pour l’en­seigne­ment de tous les mou­ve­ments révo­lu­tion­naires et libérateurs. Comme en Algérie, un peu­ple de…