La Presse Anarchiste

Éditorial

Lors de notre dernière ren­con­tre de tra­vail, con­sid­érant l’in­térêt sus­cité par notre ten­ta­tive, nous avons jugé néces­saire d’ap­pro­fondir plus sys­té­ma­tique­ment les idées-forces de l’a­n­ar­chisme en fonc­tion de la société actuelle et des pos­si­bil­ités offertes par les méth­odes non violentes.

C’est pourquoi nous avons déter­miné plusieurs thèmes aux­quels nous voudri­ons con­sacr­er plus par­ti­c­ulière­ment cer­tains numéros : tech­niques non-vio­lentes et engage­ment per­son­nel, lutte de classe et non-vio­lence, l’É­tat, l’é­d­u­ca­tion et non-vio­lence, psy­choso­ci­olo­gie, racisme, sex­u­al­ité, non-vio­lence non anar­chiste et anar­chisme religieux, mil­i­tarisme et paci­fisme, objec­tion de con­science et ser­vice national.

Ces thèmes, nous l’e­spérons, ouvriront un large débat per­me­t­tant de créer un courant d’opin­ion favorisant ain­si la pos­si­bil­ité d’ac­tions directes non violentes.

Dans ce numéro, un exposé cri­tique des march­es de la paix organ­isées l’été dernier, les pos­si­bil­ités et les lim­ites de cette forme d’ac­tion, ain­si qu’un cour­ri­er impor­tant, con­tri­bu­tion des lecteurs au débat que nous avons ouvert, fourniront, nous le souhaitons, matière à réflex­ion pour chacun.