La Presse Anarchiste
Slogan du site
Descriptif du site
L’autocopiste ou la mort

Aujourd’hui, histoire d’une longue douleur personnelle : les Vagabonds, douleur, pour une fois, non en raison du contenu — qui même si il n’est pas renversant reste acceptable — mais au contenant…

Les Vagabonds étaient publiés par Paul Bergeron qui utilisait un procédé appelé l’autocopieur (je crois), soit une sorte d’ancêtre de nos photocopieuses. Autrement dit, ce n’était pas une revue utilisant des caractères d’imprimerie mais une copie de l’écriture manuelle de Bergeron et, autant le dire, je ne suis pas un spécialiste en paléographie…

Pour le reste, je vous laisse seuls juges, j’ai eu, lors de mes débuts dans le mouvement, une grande attirance pour les idées individualistes, mon « évolution » idéologique m’en a éloigné, tout comme m’en a éloigné le pédantisme élitiste excessif de beaucoup d’individualistes… (je ne parle pas ici de cette revue en particulier). Mais, ce site n’est pas dédié à mes errances théoriques donc je vous laisse aux prises avec Manova, Bergeron et les autres.

Bonne lecture

Vincent Dubuc
par Homo
Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

Il y a deux ans et demi, quelques personnes, voulant se libérer de la manière de vivre hypocrite des temps modernes, décidèrent de fonder une « colonie » à la campagne. Non loin de Berlin, dans « Rotes Luch » (Marais Rouge), ils réussirent à recevoir en location d’un certain comte, un champ suffisamment (…)

Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

« C.G.T.U. » et « Cottin » : tous les efforts de l’Union Anarchiste sont concentrés sur ces deux objectifs. Non syndiqué, je me refuse à étudier le premier. Passons de suite au second.

Cottin : sa personnalité, maladive, subit péniblement son emprisonnement au droit commun, d’autant plus péniblement que (…)

Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

fin

[1]

Certain jour, accoudée à la fenêtre de notre appartement (au 4e étage), ma compagne assiste à un échange de coups de pieds et coups de poings entre deux individus quelconques. Une crainte terrible qu’ils ne se fassent quelque mal rend sa figure anxieuse, et, angoissée, ma compagne se tourne (…)

par Vacheron
Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

Certains ont posé la question : « L’homme est-il social ou a-social ? » Avant de répondre, il est nécessaire de préciser sur ce que j’entends par être sociable, être social.

Être sociable, c’est avoir des aptitudes pour vivre en commun avec certains.

Être social, c’est être capable de vivre sans aucune (…)

Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

I

Il est toute une catégorie de réformateurs de la Société qui s’affirment « éducationnistes ». On les confond volontiers avec les individualistes car certains d’entre eux se parent aussi de cette épithète.

Ils soutiennent qu’une éducation appropriée, appliquée aux hommes dès l’enfance, formerait en eux (…)

Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

Réalise-toi toi-même, ce qui vaut mieux que d’attendre ton salut de « réalisations »sociales plus ou moins éloignées qui ne sont jamais que des réalisations incomplètes, car elles ne visent qu’à l’amélioration matérielle de l’individu sans son amélioration morale, le laissant esclave de ses préjugés et de ses (…)

par E. Armand
Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

Voici un petit volume qui, inférieur par la forme à « Chez les loups » m’a plu bien davantage que ce dernier roman sur lequel j’entends bien revenir ailleurs. Ces « Méditations » et ces « Souvenirs » sont une collection d’observations, de réflexions, d’anecdotes sur le régime des prisons que l’auteur a (…)

Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

En Allemagne

« Der Frei Arbeiter » n°26 de fin juin. ̶ Fritz Oerter dans un bel article « La force créatrice du peuple » examine de quelle façon elle s’est manifestée dans les mouvements populaires du passé et lors de la récente révolution allemande, et il arrive à la conclusion que la création de conseils (…)

Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

Fin [2]

Il existe actuellement quelques politiciens hindous qui désireraient voir le peuple abandonner les principes du végétarisme pour devenir capable de s’opposer aux occidentaux carnivores et partisans de la force brutale. Ils savent bien que la force ne manque pas aux végétariens hindous, (…)

Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

Parmentier, voulant faire connaître la pomme de terre en France à son retour de captivité d’Allemagne, pour vaincre les répugnances à ceux qui considéraient ce tubercule bienfaisant, vénéneux, parce qu’il appartenait à une famille de plantes contenant un bon nombre de variétés vénéneuses, telle que la (…)

Article mis en ligne le 19 avril 2019
Rubrique : Les vagabonds n°4 (septembre 1922)

À travers livres et plaquettes

Marguerite Audoux, Critique et inédits éditions Les Primaires. cette revue à la bonne spécialité de nous révéler des écrivains de talent. Son numéro d’août est consacré à Marguerite Audoux, cette couturière qui, pour se reposer de son dur métier, se mit à écrire pour elle (…)